Jeune Public
[Live report] Vers Pixar et au-delà !

[Live report] Vers Pixar et au-delà !

04 novembre 2015 | PAR Elodie Martinez

Les 29, 30 et 31 octobre, l’Auditorium de Lyon proposait 4 représentations de Pixar in concert qui s’inscrit dans le cadre des ciné-concerts donnés depuis plusieurs années. Au menu, les 14 films réalisés par la célèbre maison d’animation et distribués par Disney entre 1995 et 2013 qui vous feront basculer en enfance. Un concert en coproduction avec l’Institut Lumière

Pour commencer, nous plongeons dans l’univers de Toy Story, le plus ancien de tous les dessins animés présentés à la soirée et également tout premier long-métrage d’animation entièrement réalisé en images de synthèse par les studios Pixar. Dès lors, le ton de la soirée est donné : l’orchestre suit plus que jamais le chef Timothy Brock, également compositeur de musiques de films (principalement des muets) et impliqué dans un travail de restauration de partitions de certains films muets. Autant dire que la musique à l’écran, ça le connaît! Il doit d’ailleurs faire attention non seulement à ses musiciens et à la partition, mais aussi à un petit écran placé devant lui et sur lequel défilent les extraits projetés sur l’écran face au public. L’accord entre images et musique est donc parfait, parfois au millième de seconde près.

Ce que l’on note également dès Toy Story, c’est le travail fourni sur les extraits choisis. En effet, comment garder une cohérence d’un film entier en seulement quelques minutes et sans le moindre dialogue, avec une ou deux musiques pour seul bruitage? Pourtant, la magie opère et l’on voit à quel point une mélodie a une importance capitale : l’univers tout entier revient parfois après seulement deux notes. C’est le cas pour Rebelle où il n’y a pas besoin d’attendre de reconnaître les premières images pour reconnaître le film. Un joueur de cornemuse en tenue traditionnelle se lève d’ailleurs parmi le reste de l’orchestre lors de ces extraits.

Dans ce spectacle déjà joué dans diverses villes du monde (Palais des Congrès de Paris, Philharmonie de Paris mais aussi à Orlando, Nashville, New-York, Tucson, Phoenix,…), le découpage des extraits donne place à la création d’une histoire plus courte que le film complet. Ainsi, dans 1001 Pattes, nulle image des dangereuses cigales envahissantes et menaçantes : l’histoire se résume à un voyage du héros qui rencontre de nouveaux amis. Pour Toy Story 2, nous voyons l’extrait débutant le film lorsque Buzz détruit une armée de méchants grâce à son laser, puis l’extrait de la restauration de Woody. L’histoire de Là-Haut est résumée et la fin en est changée : nous voyons bien la vie du couple et leur rêve de partir habiter au-dessus des chutes d’eau, la mort de l’épouse, la maison qui s’envole et se retrouve bien à l’endroit rêvé. Une cohérence est ainsi maintenue et l’on peu découvrir une nouvelle histoire dans celle que nous connaissions déjà.

L’Orchestre national de Lyon offre une prestation de haut vol, accompagné d’instruments que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir dans un orchestre symphonique, comme des guitares modernes et une batterie. Le solo de violon lors de Toy Story 3 est absolument poignant lors de l’histoire de Lotso, l’ours rose machiavélique. Le passage suivant est celui des jouets prêts à être détruits dans les flammes et la musique parvient à créer une angoisse terrible.

Monstres Academy clôt la liste des films d’animation présentés, mais l’Encore prévu est à nouveau un rappel de Toy Story avec « You’ve got a friend in me » (« Je suis ton ami »), terminant la soirée dans la joie et l’enthousiasme du cuivre qui s’élève du reste de l’orchestre, et permettent le défilé d’images des compositeurs joués ce soir : Randy Newman, Michael Giacchino, Thomas Newman ainsi que Patrick Doyle. Ne vous attendez pas à un silence religieux lors de ces représentations : il s’agit d’un spectacle vivant qui ne peut pas laisser les enfants muets entre chaque extrait (et parfois même pendant).

Un spectacle joyeux qui permet de découvrir ou redécouvrir les classiques d’un studio qui a su s’imposer dans la magie de l’enfance tout en maintenant une certaine subtilité dans les dialogues et la narration qui n’est pas sans déplaire aux grands enfants. Formidable concert pour enfants de tous âges!

Listes des films présentés :
– Toy Story
– Le Monde de Nemo
– Ratatouille
– 1001 Pattes
– Wall-E
– Toy Story 2
– Cars
– Là-haut
– Indestructibles
– Monstres et Cie
– Cars 2
– Toy Story 3
– Rebelle
– Monstres Academy

© Walt Disney Pictures / D. Duchon-Doris (montage LC) et Affiche du concert

Infos pratiques

Musée de la Vie Romantique
Galerie Catherine Houard
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *