Jeune Public

Avignon Off : « La quête du miel », un conte familial qui met tous nos sens en éveil

Avignon Off : « La quête du miel », un conte familial qui met tous nos sens en éveil

21 juillet 2018 | PAR Magali Sautreuil

La douceur du miel ne saurait consoler de la piqûre des abeilles. Et pourtant, dans La quête du miel, un ourson est prêt à braver tous les dangers pour sauver son papa. Un voyage extraordinaire, poétique, doux, mais aussi par moment cruel, tout comme la vie…

Dans une curieuse vallée entourée de montagnes, où l’on trouve toutes sortes d’animaux, les ours règnent en maîtres. On raconte qu’elle renferme en son sein un mets exceptionnel et succulent, mais extrêmement bien gardé, que l’on appelle miel. Ce dernier ferait voir à quiconque en goûterait les véritables couleurs du monde ! Réalité ou histoire pour endormir les oursons, nul ne saurait le dire, mais un petit ours est bien décidé à le découvrir pour sauver son papa.

La quête du miel est longue et difficile et sa détermination sera mise à rude épreuve. Aura-t-il le courage d’aller au bout de son rêve ?

Quoiqu’il en soit, il ressortira grandi des expériences qu’il aura vécues et des rencontres qu’il aura faites. Petit ourson a osé braver l’inconnu pour ne pas demeurer spectateur de sa propre vie. Même s’il échoue, tant qu’il se relève et continue à aller de l’avant, ce n’est pas grave.

C’est ce que nous enseigne ce conte initiatique. Il nous apprend également qu’en prenant le temps de discuter avec les autres, on obtient souvent davantage qu’en ne faisant qu’à sa tête ou en agissant en douce.

Et cela, petit ourson le découvrira, parfois à ses dépends.

Si ce dernier est complétement absorbé par la quête du fameux liquide doré, nous, nous sommes littéralement fascinés par son histoire.

Pourtant, sur scène, pas de costumes, seulement un acteur, Alexandre Beaulieu, qui joue à la fois le conteur et le petit ourson. Mais, même sans déguisement, le comédien est très crédible dans la peau d’un ours.

Cependant, il n’est pas vraiment seul à nous raconter et à vivre cette aventure. Lors de sa quête, il fera de nombreuses rencontres : un renard, d’autres ours, un papillon, des abeilles… Si jamais on  ne les voit, du moins, on les entend. Et le plus incroyable, c’est que toutes ces voix off sont interprétées par un seul comédien et nous, nous buvons leurs paroles. Ce n’est qu’en les écoutant que petit ourson pourra avancer.

De décor, il n’y en a point non plus. Pourtant, nous parvenons sans peine à nous imaginer l’histoire. Sur un écran sont projetées quelques illustrations, que l’on retrouvera peut-être dans le livre qui devrait paraître d’ici la fin de l’année. Nous devinons ainsi la silhouette des ours, la forme d’une forêt, d’une grotte…

Associés aux effets de lumière, les nombreux bruitages et la musique nourrissent également notre imagination. Ils traduisent à la fois des sentiments, des émotions, mais aussi des atmosphères, des paysages… Tous nos sens sont ainsi en éveil !

Mais ce conte merveilleux n’en est pas moins cruel et ose évoquer, de manière très douce, la perte d’êtres qui nous sont chers, chose à laquelle nous sommes confrontés tôt ou tard…

Cette histoire d’une rare poésie est comme une caresse, une rose que l’on respire et à laquelle parfois on se pique. Mais de cette expérience, on en ressort grandi. À découvrir en famille !

Informations pratiques :

La quête du miel, texte et jeu d’Alexandre Beaulieu, mise en scène de Pierre Aldred Eberhard, présentée dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 6 au 29 juillet 2018, relâche les mardis, à 14 heures 40, au théâtre des Barriques. Durée : 45 minutes.

Visuels : © Affiche officielle

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à découvrir ici.

Avignon Off : « Questions de vie et de mort avec Vladimir Jankélévitch », une pensée musicale
Avignon Off : « Le Petit Prince », un conte philosophique teinté de mélancolie et d’espoir
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *