Jeune Public
[Avignon Off] La petite fille qui avait perdu son cœur, petit bijou d’Anne Rehbinder

[Avignon Off] La petite fille qui avait perdu son cœur, petit bijou d’Anne Rehbinder

15 juillet 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Un spectacle musical et familial annonce le programme. Ce n’est pas mentir. La petite fille qui avait perdu son cœur est un très beau conte initiatique mis en scène par Antoine Colnot.

[rating=5]

Mais qui est cette petite fille qui ne veut pas nous dire son nom ? Elle (Anne Jeanvoine) est à l’Orphelinat et un jour se perd et ère à la rencontre de ses émotions inconnues.  Sur scène, on est dans une rue où la fête foraine battrait son plein. Mais alors, à l’abris, après le bruit.  Olivier Slabiak du génial groupe klezmer Les Yeux Noirs est sur scène, et joue en live de la guitare, du violon, de l’accordéon… Un plafond de guirlandes lumineuses nous enrobe de poésie.

Elle part en quête en transformant les cubes qui ponctuent le décor en maison, en forêt, en restaurant… Elle rencontre Antoine Colnot devenu souris, chien, petit garçon ou encore vielle dame.

Si le thème du conte initiatique est un classique du spectacle jeune public, il est ici dans le jeu d’une actualité tangible. La petite fille à la jupe violette est une grande gueule qui n’a peur de rien.  Comme la Lucile de Jonasz son cœur est bloc de béton. Armée pour la vie la môme. Sauf que la vie la vraie elle ne connait pas. « Personne ne m’a jamais appris » dit-elle.

Dans son parcours elle apprend que l’autre n’est pas toujours hostile et que la bienveillance existe. On embarque sans attendre dans ce tourbillon qui se pare de couleurs et de musique. Ici tout est cohérent : le jeu, le décor et la musique. C’est parfait.

 

A partir de 5 ans.

Visuel : DR

Infos pratiques

Théâtre du Chapeau d’Ébène
Théâtre du Roi René
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *