Humour

« Lève-toi et tombe », de Greg Romano

« Lève-toi et tombe », de Greg Romano

14 novembre 2017 | PAR Eloise Bouchet

« Un buste de charcutier, des jambes de majorette ». Un sourire amène, des tatouages sur les bras. Un regard plein d’acuité, un cheveu sur la langue. Un corps massif, un cœur en or. Greg Romano est plein de paradoxes. Dans son One Man Show, « Lève-toi et tombe », il nous parle de sa maladie du cœur, de ses échecs amoureux et de ses faiblesses. Mais chez lui, les faiblesses sont des forces.

[rating=4]

Des surprises, la vie lui en a réservé. Mais pas que des bonnes. Maladie génétique de Marfan, énurésie tardive, crise de tétanie lors de sa première relation sexuelle, surpoids complexant, insuccès avec les femmes… Des canulars de sa destinée, il se relèvera. Avec le sourire et un sens de l’autodérision jubilatoire.

Dans Lève-toi et tombe, Greg Romano nous raconte toutes les fois où il est tombé, de son premier job de DJ dans une boite libertine aux séances de torture dans les salles de sport en passant par sa très lourde opération du cœur. Il nous présente aussi toutes les personnes qui l’ont construit et façonné, de sa mère surprotectrice à son père qui lui aura au moins appris à vivre sans lui.

Chez lui, point de lamentation, point de complainte. Son humour égaye, allège les maux de l’existence, évitant habilement l’écueil du pathos en jouant sur les ruptures de tons, distillant des blagues « trash » et pleines d’autodérision.

Sur scène, l’artiste est debout, bel et bien relevé des déboires de la vie: ses jambes menues et les nombreux rires portent son imposante stature, sa voix se fait assurée quand il chante l’avenir au piano en fin de spectacle.

Greg Romano est de ceux qui ont la scène et l’humour dans la peau, dans le cœur.
Un artiste talentueux à découvrir de toute urgence !

One Man show co-écrit avec Navo (co-auteur de « Bref »), Le Bo Saint Martin, les vendredis, à 21h30, jusqu’au 29 décembre 2017

Eloïse BOUCHET

« Légende d’un dormeur éveillé » de Gaëlle Nohant : fabuleux Robert Desnos
Greg Romano, Un Stand-Up pour se relever [Interview]
Eloise Bouchet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *