Rap / Hip-Hop
[Toute La Culture du clip] KAYTRANADA – GLOWED UP (feat. Anderson .Paak)

[Toute La Culture du clip] KAYTRANADA – GLOWED UP (feat. Anderson .Paak)

24 avril 2016 | PAR Antoine Couder

Mixtape ta life

Comme toujours avec les DJ, on ne sait pas trop s’il s’est réellement passé « un truc » (le soir du mix) ou si simplement des évènements extérieurs ont pu jouer sur le déroulement de la soirée. Avec le dit Kaytranada, Louis Kevin Celestin dans le civil, les choses ont dû finalement se compliquer pour que l’on se retrouve d’emblée dans ce décor de Very bad trip (le film) sous l’oeil impassible du DJ qui à partir de là, ne va cesser de confirmer qu’il a encore « brillé »; plus précisément il le fait préciser par Anderson Paak lui-même qui apparaît presque comme dans un rêve derrière un écran de télévision old school. Louis est à quelques jours de la sortie de son disque, on est donc au point maximum du buzz comme pourrait le dire un personnage sorti de ces jingles radio que l’on peut entendre dans les rayons des supermarchés d’aujourd’hui. Oui, Kaytranada va bientôt sortir un disque mais au fond qui s’en préoccupe vraiment ? L’idée de disque a, en fait, assez peu d’intérêt. Il s’agit plutôt de maintenir l’attention, avec de beaux featuring (l’album de Louis en regorge) et des mixtapes gratos par-ci par-là qui montrent à la fois la dextérité et la spontanéité de l’artiste dont les fans guettent le moindre mouvement. Un Kany West fera ainsi de la mode et même dit-il « de l’art contemporain » Un Kaytranada restera évidemment plus modeste même si ce clip « rampe de lancement » dit à peu près tout ce que l’on peut attendre de cette nouvelle donne de la promotion. Une sorte d’hyper sensorialité qui veut à la fois évoquer la vraie vie de la star et nous aider à devenir le cheveu qu’on lui coupe, le sandwich qu’il ingurgite; il va nous aider à le suivre dans cet univers moins linéaire qu’il n’y paraît puisque passée la moitié de la chanson, le rythme et les images vont changer, dériver doucement vers autre chose. Typique de l’art du DJ qui cale et recale ses morceaux sans que l’on sente pour autant un quelconque changement, sinon de façon imperceptible. Surtout ne pas déranger, ne rien déranger de ce qui est déjà là  … Pour autant, on a dans ce « Glowed up » un peu de changement de langage puisque c’est quasiment un bout de mixtape que l’on entend ici, le clip contenant quasiment deux chansons. Mais peut-être que dans l’univers de Louis, la notion même de chanson a disparu depuis longtemps.
Réalisé par Bo Mirosseni.

[Critique] « Adopte un veuf » André Dussollier emporté par le tourbillon Bérengère Krief
« La Marque et le Vide » de Paul Murray : un roman de la crise financière
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique et de la danse . Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (et de Castor Astral, 2021)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture