Pop / Rock
YoungerSON le 6 juin au Batofar à Paris

YoungerSON le 6 juin au Batofar à Paris

27 mai 2014 | PAR Christophe Dard

Ce groupe de rock de région parisienne lance officiellement son premier album, Lucifer’s head, le 6 juin à partir de 19h30 dans cette salle de spectacle du bord de Seine.

Imaginez les Pixies mélangés au folk Neil Young, ajoutez les saturations des White Stripes au psyché des Pink Floyd sans oublier les inévitables Stones et Beatles (parce qu’après tout c’est les patrons…) et vous obtenez YoungerSON. Car le groupe formé en 2009 c’est un peu tout ça à la fois, de la musique qui puise ses racines dans la pop et le rock des années 60 et 70 avec à la fois des compositions qui font la part belle à ce démon qu’est la batterie et des ballades où on apprécie autant la justesse du chant et des chœurs que les textes poétiques.

4 garçons dans le vent

Charles Bourdon
Charles Bourdon ©Carla Farinati et ©Jessica Coppola
Raphael Tandoi
Raphael Tandoi ©Carla Farinati et ©Jessica Coppola

Derrière YoungerSON se cachent 4 musiciens. Le leader, Charles Bourdon, à la guitare, au chant et au clavier, fait de la musique depuis plus de 10 ans. Ce grand dandy, comme tout droit sorti d’un groupe de rock de Liverpool dans les années 60, adore le folk nonchalant de Dylan, les voix graves et caverneuses d’Eric Burdon, Tom Waits et Nick Cave mais aussi le second degré poétique d’un Thomas Fersen avec qui il ressemble d’ailleurs physiquement. Passionné par les vapeurs poétiques de Baudelaire, Poe et Rimbaud, il aime ces auteurs qui ont fait de la solitude et de la décadence un art de vivre tels Gérard de Nerval ou Jack Kerouac. De ces diverses influences, il a imprimé à YoungerSON la marque d’un groupe où les textes invitent à faire escale pour l’imagination et la rêverie.

Francois Gras
Francois Gras ©Carla Farinati et ©Jessica Coppola
Jeremy Paniez
Jeremy Paniez

Autour de lui, Charles a réuni Raphaël Tandoi (guitare/choeurs/clavier), François Gras (batterie/claviers) et Jérémy Paniez (basse), une belle bande de musiciens talentueux, décontractés et qui ne se prennent pas la tête en plus de faire de la bonne musique.

Un agenda chargé avec un album et un concert

La pochette de l'album Lucifer's Head
La pochette de l’album Lucifer’s Head ©Jessica Coppola et ©Pauline Ortlieb

A la fin de l’année dernière, YoungerSON sort Lucifer’s Head, un premier EP qu’ils ont eu le privilège de présenter en première partie de Bill Ryder-Jones, l’ancien guitariste de The Coral. D’ailleurs, pour le songwriter passé par la musique instrumentale, YoungerSON a composé les musiques d’un documentaire, Les Béliers d’El Hassa, sur des fouilles archéologiques au Soudan. Cela devrait recommencer prochainement pour un autre documentaire.
Comme tous les groupes dont le talent ne demande qu’à prendre un peu plus sa part de lumière, YoungerSON propose depuis quelques semaines Lucifer’s Head en version CD. On peut l’acheter sur les plateformes légales de téléchargement.

©Carla Farinati et ©Jessica Coppola
©Carla Farinati et ©Jessica Coppola

Après de nombreux concerts sur Paris (notamment au Scopitone avenue de l’Opéra, au Point Ephémère situé au bord du canal Saint-Martin et à La Flèche d’Or dans le 20ème) et en France, YoungerSON revient à Paris le 6 juin à partir de 19h30 pour une grande soirée au Batofar, une salle de spectacle dans le 13ème arrondissement de la capitale tout près de la Bibliothèque Nationale de France. Lors de cette soirée de lancement de l’album, YoungerSON partagera l’affiche avec 2 autres groupes, Angus Sinclair et Vincent June Groupe. Le groupe partira ensuite en tournée dans le sud de la France cet été.

Christophe Dard

LIENS
Album en libre écoute sur bandcamp : http://youngerson.bandcamp.com
Page Facebook du groupe : https://fr-fr.facebook.com/pages/YoungerSON/121764801175579

INFORMATIONS PRATIQUES
YoungerSON Release Party
YoungerSON, Angus Sinclair et Vincent June Groupe
Le 6 juin à partir de 19h30 au Batofar à Paris
Port de la Gare, 75013 Paris
01 53 60 17 00
Batofar.org
10 euros

Au Festival d’Avignon: Les intermittents du spectacle ne joueront pas devant des ministres
Olivier Cotte : « Ecrire pour le cinéma et la télévision »
Christophe Dard
Titulaire d’un Master 2 d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Christophe Dard présente les journaux, les flashs et la chronique "L'histoire des Juifs de France" dans la matinale (6h-9h) sur Radio J. Il est par ailleurs auteur pour l'émission de Franck Ferrand sur Radio Classique, auteur de podcasts pour Majelan et attaché de production à France Info. Christophe Dard collabore pour Toute la Culture depuis 2013.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture