Pop / Rock
Doors « The London Fog 1966 »

Doors « The London Fog 1966 »

20 décembre 2016 | PAR Jean-Christophe Mary

A l’occasion du 50eme anniversaire du quatuor, le label Rhino édite des enregistrements live inédits de 1966 enregistrés à à Los Angeles dans le club du même nom.

doors

Tous les morceaux sont inédits et étaient même inconnus des fans jusqu’à récemment et immortalisent les tout premiers enregistrements live du groupe avec cinq reprises de blues dont “Rock Me” et “I’m Your Hoochie Coochie Man” de Muddy Waters et « Lucille » de Little Richard ainsique les premières versions de Strange Days et You Make Me Real parues sur Morrisson Hotel.
Durant quatre mois, les Doors ont livrés leurs premières représentations au London Fog, (aujourd’hui le Duke’s Coffee Shop) un bar voisin de la mythique boîte de nuit Whisky a Go Go sur le Sunset Strip qui révélera le groupe un an plus tard. On y entend Ray Manzarek régler son orgue, Robby Krieger accorder sa guitare et John Densmore tester ses fûts. Morrisson démarre à l’harmonica enchaîne a cappella. Ces enregistrements inédits, on les doit à Nettie Peña, une étudiante en cinéma à l’UCLA qui un soir de mai 1966 avait une la bonne idée d’emprunter le magnétophone de son père. Bruce Botnick, l’ingénieur du son du dernier album du groupe L.A. Woman, a supervisé ce magnifique travail de poussièrage des bandes. Résultat, on assiste ici en direct à la naissance des Doors. L’année suivante sortira le premier album éponyme du groupe sur le label Elektra. L’objet édité à 18.000 exemplaires contient un CD et un disque vinyle présenté dans un coffret ressemblant à une boîte bande d’enregistrement magnétique vintage. Le collectionneur trouveras également photos (dont cinq re-impressions en noir et blanc au format 8 x 10 inédites prises ce soir-là par Nettie Peña), reproductions d’objets de collection, affiches, set list écrite à la main par John Densmore, ainsi qu’un programme pour le Royce Hall UCLA. Dépêchez vous, il n’y en aura pas pour tout le monde.

Elektra Catalog Group

Vinyl
Face : 1
1. Tuning (I) [Live at London Fog 1966]
2. Rock Me (Live at London Fog 1966)
3. Baby Please Don’t Go (Live at London Fog 1966)
4. You Make Me Real (Live at London Fog 1966)

Face: 2
1. Tuning (II) [Live at London Fog 1966]
2. Don’t Fight It (Live at London Fog 1966)
3. I’m Your Hoochie Coochie Man (Live at London Fog 1966)
4. Strange Days (Live at London Fog 1966)
5. Lucille (Live at London Fog 1966)

CD
1. Tuning (I) [Live at London Fog 1966]
2. Rock Me (Live at London Fog 1966)
3. Baby Please Don’t Go (Live at London Fog 1966)
4. You Make Me Real (Live at London Fog 1966)
5. Tuning (II) [Live at London Fog 1966]
6. Don’t Fight It (Live at London Fog 1966)
7. I’m Your Hoochie Coochie Man (Live at London Fog 1966)
8. Strange Days (Live at London Fog 1966)
9. Lucille (Live at London Fog 1966)

« Dalida, une vie pour l’amour », de Jacques Pessis
Le top expos de la rédaction, année 2016
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *