Musique
La playlist d’après-ski

La playlist d’après-ski

24 février 2019 | PAR Antoine Couder

Cette semaine, Toxic Avengers, Sofiane Pamart, Sein, Sleaford mods et Miro shot.

Passion — Sein

Par ici la jeunesse. Portez casquette et tapez dans le ballon si possible en profitant du caméo d’un défenseur du PSG, Thomas Meunier qui vient stimuler la hype au milieu du clip du duo qui déchire. Comme dit France Football, « c’est un genre de rap minimaliste et rigolo mâtiné d’électro ». LOL. Des gars qui se sont laissé enfermer dans le Decathlon du coin et se mettent à essayer un peu tous les sports. Il y a même l’agent de Betrand Belin qui fait l’arbitre ? Ces mecs sont too much.  

I dance therefor I am — Toxic Avenger& Greg Kozo

L’étranger toxique s’était vaguement dispersé dans cette musique de jeu vidéo et de long-métrage qui -semble-t-il- ont bien occupé son actualité ses trois dernières années. Le revoilà avec un compère du même acabit pour remettre les pendules à l’heure d’une techno minimaliste, nerveuse et changeante qui revient par la fenêtre du dance-floor. Un peu plus mystérieux toutefois que le simple coup de beat.

Séoul — Sofiane Pamart

Performance pianistique pour faire suite analogique, envolée romantique qui réconcilie les anciens et les (beaucoup) plus jeunes. Le gars est plutôt connu du milieu rap mais justement, son conservatoire et sa pratique encadrée du piano classique font en sorte que tout cela finit par remonter, sans autre calcul que ce qui peut lui venir spontanément, de l’air du temps. Intrigant.

Kebab spider — Sleafords mods

On laisse la quatrième place aux patrons de la semaine, les « moi, moches et méchants » également capables de réunir une gent masculine pas trop vermoulue qui parvient à petits pas à se moquer d’elle même en commençant par accepter sa franche grossièreté. Vraiment dingue de constater à quel point ces deux-là ont impeccablement œuvré pour l’évolution de l’esprit de l’époque. Who knew they got the experts in?

Leaders In A Long Lost World- Miro Shot

« Formé d’un noyau dur de 50 personnes, et d’une plateforme participative comptabilisant plus de 500 intervenants, l’ex-chanteur de Breton fait sien ce conseil de Dali aux jeunes peintres : « Surtout, ne vous souciez pas d’être moderne, car quoi que vous fassiez, vous l’êtes déjà. » À la promo sûre d’elle-même, que peut-on ajouter ?

« Un matin j’étais féminisme » : un manifeste d’ego-engagement ouvert par Sophie Bramly
Festival International des Jeux de Cannes : sur la croisette ludique
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Ed. du Castor Astral, septembre 2022) ainsi qu'un roman musical, à paraître cet été 2022 aux éditions de l'Harmattan.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture