Jazz
Le Matthias Van Den Brande Trio remporte brillamment le 30e Tremplin Jazz

Le Matthias Van Den Brande Trio remporte brillamment le 30e Tremplin Jazz

03 août 2022 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Avignon est la ville du spectacle vivant mais pas que ! Le Festival laisse sa place et l’un de ses lieux iconiques, le cloître des Carmes, au Festival de jazz Européen qui depuis 30 éditions révèle des formations de plus en plus exigeantes.

 

Cette année, une centaine de groupes ont candidaté et six ont été sélectionnés pour jouer une heure chacun, lors de deux soirées, en public, leurs compositions : Congé spatial (France), Obsidiane (France), Hustle Bande (Allemagne), Espace Impair (France), Matthias Van Den Brande Trio (Pays-Bas) et Eyeha (France).

Et c’est donc la seconde soirée, celle du mardi 2 août, qui a le plus séduit le public et le jury.

Le Grand Prix Tremplin Jazz et le Prix du Meilleur instrumentiste sont revenus à Matthias Van Den Brande Trio qui a offert hier soir un set parfait qui a dominé par sa diversité et son exigence, sans compter sur la grosse dose (sans mauvais jeu de mots) d’humour du Covid Blues que le saxophoniste Matthias Van Den Brande a écrit pendant son Covid. Un morceau à l’image des symptômes classiques de la maladie, avec des montées de fièvre, de l’épuisement, une sensation d’aller vite et d’être guéri puis de retomber. Le trio a eu l’intelligence de mettre en avant chacun de ses membres. Wouter Kühne à la batterie, Matthias Van den Brande au saxophone et Tijs Klaassen à la contrebasse font particulièrement bien entendre leurs qualités de solistes dans le très chic « I don’t remember ».

Juste avant eux, Espace Impair avait ouvert le bal alors que la nuit n’était pas encore tombée et que la chaleur culminait encore à plus de 30 degrés. Les Français ont donc réussi un coup de maître en faisant descendre les températures avec leur jazz très écrit et au tempo doux. Leur trio étonnant ; Gérald Lacharrière à la flûte traversière, Matthieu Buchaniek au violoncelle et Frédéric Volanti au piano oscillent entre musique classique et jazz. Le résultat est très élégant dans une maîtrise de tous les instruments. Ce fut le cas sur l’enivrant « Mer Morte » par exemple. Les spectateurs et les spectatrices ne s’y sont pas trompés puisque le trio repart avec le Prix du Public.

 

Pour écouter Matthias Van Den Brande Trio.

Pour écouter Espace Impair

Le festival se poursuit jusqu’au 5 août. Tout le programme est ici.

Visuel : © ABN

La visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt par les Têtes de bois
« On vous rappellera ! » au Théâtre Les Etoiles, à Avignon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture