Electro
[Chronique] « Atomic Age » de My Favorite Robot : chants du lendemain

[Chronique] « Atomic Age » de My Favorite Robot : chants du lendemain

05 novembre 2013 | PAR Bastien Stisi

My Favorite Robot Atomic Age

[rating=5]

Du côté de Toronto, le monde n’a pas attendu l’avancée incertaine du second millénaire pour s’effondrer sous une avalanche atomique et terminale. Quelques rares survivants (James Teej, Jared Simms, Voytek Korab, quelques robots), toutefois, sont sortis indemnes du marasme meurtrier, pénétrés par une régénération robotique et par une volonté de garder en soi un semblant d’humanité illusoire. Place à la mélancolie post-apocalyptique, et à l’investissement du dancefloor par les spectres du lendemain.

Dans la lignée des productions house et glacées de leurs congénères et compatriotes d’Art Department, le trio canadien de My Favorite Robot conçoit avec Atomic Age (paru sur leur propre label No. 19 Music) l’engin idéal pour s’extirper d’un chaos prophétisé, extirpant les sourires et les sonorités légères de la pop pour y infiltrer une électro futuriste et spectrale, parfois pénétrée par une electronica du désastre.

http://www.youtube.com/watch?v=6hka63HMdCM

Entre allongements vocaux torturés, synthétiseurs disparates, percussions creusées, et trajectoires spatiales (l’échappatoire pour éviter l’apocalypse ?), les djs de Toronto dynamitent les frontières entre l’acid house, la pop mortuaire et la new wave, et découvrent même grâce à « Atomic Age », le morceau éponyme, la dernière cité survivante de l’humanité : à quelques kilomètres de là, il semblerait bien que Détroit soit bien restée debout, génératrice éternelle d’une techno assombrie et transcendante.

Un ultime message de paix paradoxal en guise d’apothéose émotionnelle et synthpop de l’album (« The War To End All Wars »), et une larme sur le coin de l’œil en constatant la nature de l’éther épuré : avec un futur apocalyptique aussi bluffant, on aurait presque eu envie de la voir péter, la bombe atomique…

http://www.youtube.com/watch?v=TdGfYVd6fxU

My Favorite Robot, Atomic Age, No. 19 Music, 2013, 62 min.

Visuel : © pochette de Atomic Age de My Favorite Robot

Gagnez 3×2 places pour la soirée « Cubic W » au Nouveau Casino le 8 novembre
La sélection du mardi : le velours en amour
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *