Classique
Radio Classique vous donne rendez-vous avec Verdi au TCE

Radio Classique vous donne rendez-vous avec Verdi au TCE

27 juin 2017 | PAR Elodie Martinez

Peut-être vous souvenez-vous « d’Offenbach en fête » donné le 18 juin 2016 au Théâtre des Champs-Elysées et qui mettait à l’honneur le compositeur français dans une ambiance festive (lire notre compte-rendu). Face au succès de ce rendez-vous, Radio Classique renouvelle l’expérience, cette fois-ci autour de Verdi vendredi 30 juin et samedi 1er juillet (le concert de vendredi étant retransmis en direct sur la radio et le site de Radio Classique) .

Cette année encore, Alain Duault est de la partie en étant à l’origine du programme et du plateau de ces deux concerts « Viva Verdi », rappelant le cris que poussait régulièrement le public après l’une de ses représentations. Afin de plaire au plus grand nombre, il a ainsi réuni non seulement certains des plus grands airs du compositeur (« La donna è mobile », « Addio del passato », « O don fatale »), permettant aux plus néophytes de découvrir ou bien de se rendre compte qu’ils connaissent déjà Verdi, mais aussi quelques perles plus rares.

Olivier Bellamy, déjà présent l’an passé, présentera à nouveau ce spectacle, garantissant bonne humeur et fluidité à l’ensemble du spectacle. A ses côtés se trouveront quatre solistes qui devraient ravir les oreilles de tout un chacun et participer pleinement à l’ambiance générale : Vannina Santoni, Marie Karall, Julien Dran et André Heyboer.

Toutefois, comment rendre hommage à Verdi sans choeurs, lui à qui l’on doit « Va pensiero », extrait de Nabucco et adopté comme hymne de l’unification de l’Italie? Outre ce choeur d’esclave, comment ne pas penser à celui des forgerons du Trouvère ou bien des bohémiens dans La Traviata? Afin d’être à la hauteur de ce rendez-vous, le choeur en réunira deux : le Choeur régional Vittoria d’Île-de-France et l’Ensemble Vocal Michel Piquemal qui apporteront ensemble une puissance vocale digne du grand compositeur.

Enfin, Giampaolo Bisanti dirigera l’Orchestre national d’Île-de-France qui devrait donner toutes ses couleurs aux partitions riches d’émotions de Verdi. Un rendez-vous à ne pas manquer, qui s’adresse à tous, enfants, adultes, connaisseurs ou simples curieux. Rendez-vous donc vendredi à 20h et samedi à 16h afin de ne pas manquer ce moment qui s’annonce déjà exceptionnel et qui peut être l’occasion de bien terminer la semaine ou bien de profiter du weekend, seul, entre amis ou encore en famille! Ci-dessous, un dernier avant-goût du « festin » qui vous attend au Théâtre des Champs-Elysées, montrant bien que Verdi peut être servi à toutes les sauces et toucher tout un chacun, quel que soit son âge…

Programme (sous réserve de modification) :
Nabucco : Ouverture
Choeur des Hébreux
Rigoletto : La donna è mobile
Si, vendetta
Le Trouvère : Choeur des forgerons
Stride la vampa
Di geloso amor
La Traviata : Choeur des bohémiens
Addio del passato
Parigi o cara
Les Vêpres siciliennes : L’été
La Force du Destin : La Vergine degli angeli
Don Carlo : Dio, che nell’alma infondere
Aïda : Scène du triomphe

Infos pratiques

Théatre Gérard Philipe
Comédie saint michel
theatre_des_champs-elysees

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *