Classique

Les Nuits lyriques de Château Thuerry : 2ème édition !

Les Nuits lyriques de Château Thuerry : 2ème édition !

03 août 2014 | PAR Laurent Deburge

Pour sa deuxième année consécutive, le Festival Musique Française en Provence devient Les Nuits Lyriques de Château Thuerry. Du 4 au 6 août 2014, les fondamentaux ne changent pas : déguster musique et vins dans le cadre enchanteur du Parc naturel du Haut-Verdon et du domaine viticole de Thuerry, mais le programme se réinvente.

Si l’opéra est toujours à l’honneur, autour de la figure, « imposée », de Bacchus, auquel le comédien Olivier Balazuc prêtera ses traits, avec la complicité de la soprano Aude Fabre-Sardier, le baroque, s’invitera également pour un « Combat de Tancrède et Clorinde », mené par la mezzo-soprano Sandrine Sutter, directrice du Festival, et la comédienne Céline Chéenne, que l’on retrouvera avec plaisir. L’ultime soirée se veut éclectique et consacrée à la figure de Baudelaire, sous toutes ses formes chantée et jouée, sous l’égide du comédien Philippe Girard, déjà fidèle au Festival : poésie, mélodies et chanson françaises nous conduiront de Ferré à Fauré en passant par l’incontournable Duparc. Mais d’autres surprises récompenseront ceux qui oseront abandonner pour quelques soirées mémorables les plages de la Côte d’Azur, car l’on n’est pas loin ni de Saint-Tropez, ni de Cannes. C’est à un parcours initiatique que nous invite Sandrine Sutter, où la musique se découvre au fur et à mesure que l’on pénètre dans les espaces du chai : percussions, théorbe, flûte et même accordéon… attendez-vous à de savoureuses rencontres créatives.

Le programme :

LE LUNDI 4 AOUT : SOIRÉE DYONISIAQUE  : BACCHUS A L’OPERA
Les improvisations du percussionniste Yannick Grazzi se mêleront à la voix humaine pour accueillir le public. En cave, parmi les cuves, le talentueux comédien Olivier Balazuc donnera en mots les traits de Bacchus.
Ensuite, le public se retrouvera sous forme classique emporté par les airs dionysiaques et festifs d’opéra & d’opéra bouffe chantés par la soprano Aude Fabre-Sardier  accompagnés  par le pianiste Philippe Abadie.

LE MARDI 5 AOUT SOIREE ECLECTIQUE : BAROQUE ET COMPAGNIE / MONTEVERDI ET SES PAIRS
A l’entrée du chai des appels d’airs improvisés ouvriront cette seconde soirée, mêlant au théorbe de Daniel de Moraïs les flûtes de Tanjia Muller. Dans l’espace de vieillissement, Véronique et Julien Ostini alterneront airs baroques et poèmes ; soutenus par le théorbe d’ouverture.
En point d’orgue de ces déclinaisons baroques, « Le combat de Tancrède et Clorinde » de Claudio Monteverdi sera représenté par la récitante Céline Cheene et la mezzo-soprano Sandrine Sutter, accompagnées de Cécile Maisonhaute au piano préparé. Thierry Ballasse habillera cette soirée par une installation sonore inattendue.

LE MERCREDI 6 AOUT SOIREE POETIQUE : BAUDELAIRE L’ENCHANTEUR / DE FAURE A FERRE
L’émotion au cœur de l’âme ! Quand musique et poésie se confondent … Aux rythmes baudelairiens lus en introduction de soirée par le comédien Philippe Girard succédera dans les chais l’univers et un peu de l’âme de Ferré, mêlant l’accordéon de Christine Jaume à la voix de Sandrine Sutter.
Enfin, retrouvant la mezzo-soprano Sandrine Sutter et la pianiste Myriam Legentil retrouveront Philippe Girard autour de l’exceptionnel piano / œuvre d’art pièce unique du céramiste Alain Vagh.L’ultime rendez-vous de cette programmation donnera à entendre les mélodies de Fauré et Duparc.

Vidéo de l’édition 2013

site du festival

http://www.musiqueenprovence.com/

Laurent Deburge

Visuel : DR

Infos pratiques

Fondation Maeght
Reseau MAP
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *