Classique
L’agenda classique de la semaine du 26 octobre

L’agenda classique de la semaine du 26 octobre

26 octobre 2021 | PAR Paul Fourier

C’est la première semaine des vacances scolaires. Dans certaines salles, le programme est allégé mais il reste des choses bien sympathiques…

Par Paul Fourier et Yaël Hirsch

Les 27, 30 octobre, 2 et 9 novembre, ce sont les dernières représentations de l’Élixir d’amour à l’Opéra Bastille et ça reste un incontournable (avec, en alternance, Sydney Mancasola, Aleksandra Kurzak et Pretty Yende, Pene Pati et Ambrogio Maestri).

Jeudi 28 octobre à 20h, pour sa première venue à Tourcoing, René Jacobs interprète Orpheus, un chef d’œuvre à redécouvrir de Telemann. C’est au Théâtre Municipal Raymond Devos et la réservation se fait ici.

À 20h30, à la Fondation Louis Vuitton, Boris Berezovsky (piano) et Henri Demarquette (violoncelle) consacreront leur programme à Sergueï Rachmaninov.

Même jour, même heure (et également le samedi 30 à 17h), à l’Opéra de Bordeaux, Marc Minkowski s’entoure de jeunes talents dans un programme de pièces pour chœur et la symphonie N°9 de Beethoven.

Du 28 au 31 octobre, à l’Athénée Louis-Jouvet, dans Aria da capo, quatre jeunes, élèves au conservatoire d’Orléans, bassoniste, pianiste, violoniste et tromboniste dialoguent et échangent sur scène sur leur quotidien, la perspective de devenir musicien classique lorsque l’on est un jeune à l’heure des réseaux sociaux, l’envie qui traverse cet âge des désirs forts… (Avec Guilain Desenclos, Victor Gadin, Adèle Joulin, Areski Moreira)

Les 28, 29, 30 et 31 octobre, c’est… Mel Brooks et son Frankenstein junior qui viennent hanter l’Opéra de Metz. Dimanche 31 octobre, le public est invité à venir déguisé au spectacle (Soirée Halloween).

Du 29 au 31 octobre, les petits et les grands peuvent aussi se préparer à Halloween avec le concert hanté à l’Opéra National de Lorraine. Jeanne Desoubeaux embarque l’Orchestre dans un voyage extraordinaire à Helsinki, à la recherche de la plus vieille sorcière du monde : une aventure incluant un vol en avion, un château hanté, une avalanche de plumes, des animaux bizarres, un somptueux bal de squelettes et des queues-de-pie et robes en crinoline qui dansent accrochées aux cintres…

Vendredi 29 octobre à 20h (et les 31 octobre, 3 et 5 novembre), l’Opéra de Marseille ressuscite, en version concert, les aventures rossiniennes de l’enchanteresse Armida (avec Nino Machaidze, Enea Scala, Chuan Wang, Matteo Roma, etc.).

Même jour, même heure, l’Opéra de Toulon propose le Concerto pour piano n°27 de Mozart et l’opéra en un acte Mozart et Salieri de Rimski-Korsakov (avec Paul Lewis, Kévin Amiel et Vincent Le Texier).

Le 29 à 20h et le 30 à 16h, le chef d’orchestre Günter Neuhold, à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Nice, invite à redécouvrir deux pages fondatrices de la modernité russe : L’Oiseau de feu de Stravinsky et Shéhérazade de Rimski-Korsakov.

Également pour le jeune public, Samedi 30 octobre à 17h, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg présente au Palais de la Musique et des Congrès, sous la direction de Marko Letonja, la Symphonie n°9 en mi mineur « du Nouveau Monde » de Dvorak.

Samedi 30 octobre à 18h, Nil Venditti à la direction de l’Orchestre National Capitole Toulouse et Jean-François Zygel au piano proposent un petit voyage franco-américain autour de Zygel, Bernstein, Glass et Gershwin.

Hors de nos frontières :

Depuis le 24 octobre et jusqu’au 26 novembre, à l’Opéra de Zurich, on peut retrouver Le Trouvère de Verdi dans une mise en scène d’Adele Thomas (avec Marina Rebeka, Piotr Beczala, Quinn Kelsey, Agnieszka Rehlis…, direction : Gianandrea Noseda).

Enfin, nous en profitons aussi pour vous signaler que six nouvelles maisons d’opéra françaises dont les opéras du Rhin, Lille, Montpellier et Vichy viennent de rejoindre la plateforme Google Arts & Culture. Il s’agit d’une application (en ligne et sur mobile) qui vise à favoriser l’accès à la culture pour tous, en permettant de visiter virtuellement des institutions culturelles et d’explorer gratuitement, et en haute définition, des expositions d’œuvres, de documents et objets d’arts.

Visuel :Laetitia Larralde

Sun-A Lee au Centre culturel coréen new look
Joseph Ghosn retrouve les Inrockuptibles
Paul Fourier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture