Classique
Agenda classique et lyrique de la semaine du 3 mars

Agenda classique et lyrique de la semaine du 3 mars

03 mars 2020 | PAR Victoria Okada

Chaque semaine, la rédaction de Toutelaculture vous fait partager ses coups de cœur. Tout le monde croise les doigts pour que la progression du virus ne viennent pas perturber les beaux programmes suivants :

Par Victoria Okada, Denis Peyrat et Paul Fourier.

Mardi 3 mars

La violoniste Marina Chiche, qui vient de sortir un disque Post Scritum, un florilège de pièces jouées en bis, sera en concert avec le pianiste Auréien Pontier au Reid Hall à 20h (concert gratuit).

20h30, un peu d’exotisme à la Philharmonie de Paris : Arie van Beek et l’Orchestre de Picardie proposent Les Pêcheurs de Perles de Bizet. Dans les rôles principaux : Angélique Boudeville, Amitai Pati, et Jean-Sébastien Bou.

Du mardi 3 au vendredi 5 mars

20h, les Bouffes de Bru Zane sont de retour (depuis le 28 février) au Studio Marigny pour la dernière fois dans cette saison ! Offenbach se moque tendrement de l’Alsace avec Lischen et Fritzchen, alors qu’un mari reste dans la serrure dans l’opérette de Frédéric Wachs ! avec Adriana Bignagni Lesca (mezzo-soprano) et Damien Bigourdan (ténor).

Mercredi 4 mars

20h, la tragédie lyrique Sémiramis, de André-Cardinal Destouches, qui illustre le destin funeste de la Reine de Babylone, sera présentée à l’Opéra Royal de Versailles. Avec Éléonore Pancrazi, Emmanuelle de Negri, Mathias Vidal… (Les Ombres, Direction musicale : Margaux Blanchard et Sylvain Sartre).

20h (et jusqu’au 12 mars), Un autre genre de tragédie se jouera avec la flamboyante Tosca à l’Opéra de Rouen. Latonia Moore interprète le rôle-titre et David Bobée est à la mise en scène.

Mercredi 4 et jeudi 5 mars

20h30 : à la Philharmonie de Paris, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste dirige l’Orchestre de Paris dans un programme Mahler : 6ème Symphonie et Lieder eines fahrenden Gesellen avec Stéphane Degout.

Jeudi 5 mars

12h30, la soprano Vannina Santoni est en récital à l’Opéra de Bordeaux. Elle y interprètera Gounod, Fauré, Hahn, Tomasi et Poulenc et sera accompagnée au piano par Robert Gonnella.

20h (et le 8 à 15h), c’est la première de l’opéra de Bellini, Il Pirata, en version concert, à l’Opéra de Monte-Carlo. On attend avec impatience la prise de rôle d’Anna Pirozzi avec, à ses côtés, Celso Albelo et George Petean. Giacomo Sagripanti sera à la baguette.

Jeudi 5 et Vendredi 6 mars

20h au Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg, Le violoniste russe Vadim Repin est l’invité, dans le cadre de Trans-Siberien Art Festival, de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Le programme est intitulé « La Danse des cordes » : Chorós Chordón de la compositrice sud-coréenne Unsuk Chin, Concerto pour violon en la mineur de Glazounov par Répin et Symphonie n°4 en fa mineur de Tchaïkovsky. Sous la direction de la cheffe coréenne Shi-yeon Sung.

Vendredi 6 mars

20h30 (et aussi le 8 mars), plongez dans le mélodrame vériste avec Cavalleria Rusticana et Pagliacci à l’Opéra d’Avignon (Direction musicale : Miguel Campos Neto – Mise en scène Eric Perez).

Samedi 7 mars

20h, toujours dans le cadre de Trans-Siberien Art Festival au Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg, Vadim Repin sera accompagné de deux musiciens de marque : le violoncelliste Alexander Kniazev et le pianiste Andrei Korobeinikov. Ensemble, ils joueront le Trio pour piano et cordes n°2 en mi mineur de Chostakovitch et le Trio pour piano et cordes en la mineur « à la mémoire d’un grand artiste » de Tchaïkovsky. A 17h, Clément Lebrun présentera pour un jeune public (à partir de 8 ans) la Symphonie n°4 en fa mineur de Tchaïkovsky.

20h (et jusqu’au 15 mars), Roméo et Juliette, les amants de Vérone, reviennent à l’Opéra de Bordeaux. La distribution est étincelante (Nadine Sierra, Pene Pati, Nicolas Courjal…) et la direction musicale est assurée par Paul Daniel.

Samedi 7 et dimanche 8 mars

C’est le week-end Steve Reich à la Philharmonie ! A 15 h le concert « Reich Counterpoint » par des musiciens de l’Orchestre de Paris et à 17h « So Percussion ». Il y a aussi des activités pour enfants.

Dimanche 8 mars

11h a Théâtre des Champs-Elysées, l’Ensemble Les Surprises et son chef Louis-Noël Bestion de Camboulas présentent « Purcell in love » avec la soprano Eugénie Lefebvre et le baryton Etienne Bazola.

15h à la Salle des Actes de Dijon, les solistes de l’Orchestre de Dijon-Bourgogne présente le rare Octuor en mi bémol majeur op. 96 de Reicha, dans un concert « Un Bohémien à Paris ».

Lundi 9 mars

20h30 à la Philharmonie de Paris, SWR Symphonierorchester sera dirigé par le chef charismatique Teodor Currentzis. dans Mort et Transfiguration de R. Strauss et la Symphonie n° 1 « Titan » de Mahler. Soyez prêts à affronter le choc !

20h30 à la Cité de la Musique, deux artistes « Rising Stars » de la saison 2019-2020, la violoniste Noa Wildschut, protégée d’Anne-Sophie Mutter, et la pianiste Elisabeth Brauß, « New Generation Artist » de la BBC, interprètent un programme contrasté.

visuels : affiche de « Tosca », Opéra de Rouen

 

 
La Nuit, toutes les marionnettes ne sont pas grises… (c’est plutôt l’inverse, même)
« Normalito », Pauline Sales questionne les singularités
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *