BD
Le dessinateur de la BD « Placid et Muzo », Jacques Nicolaou, est décédé le 30 mai

Le dessinateur de la BD « Placid et Muzo », Jacques Nicolaou, est décédé le 30 mai

03 juin 2022 | PAR Capucine De Montaudry

Les fans de bande-dessinée déplorent la perte du dessinateur culte, qui a raconté les gags de Placid et Muzo pendant des décennies. Jacques Nicolaou travaillait depuis 1958 pour les journaux Vaillant et Pif Gadget. Chaque année, les habitants de Saint-Georges-de-Didonne, son village, lui rendent hommage. 

Jacques Nicolaou est né en 1930. Il est illustrateur depuis le début de sa carrière, d’abord pour la grande presse et quelques bandes dessinées, en amateur. La bande-dessinée qui l’a fait connaître, Placid et Muzo, est à l’origine une création de José Cabrero Arnal (dessin) et Pierre Olivier (texte). Elle met en scène les aventures d’un ours brun et d’un renard roux, deux amis à la relation conflictuelle. D’abord publiée dans les journaux Vaillant puis Pif Gadget, elle dispose de ses propres albums à partir des années 1980. 

Jusqu’à la fin de ses jours, Jacques Nicolaou a donné vie à ces deux personnages. Il travaillait parfois en continu pendant plusieurs jours d’affilée. Plusieurs gadgets de sa création ont également vu le jour. Il a marqué des générations de lecteurs, à tel point que chaque année, son village de résidence lui consacre une exposition. Le maire de Saint-Georges-de-Didonne a annoncé l’ouverture d’un musée dédié à ses créations à partir de début juillet. Subventionné par le département Charente-Maritime et la Communauté d’agglomérations Royan Atlantique, il se trouvera dans l’Office de Tourisme. 

Visuel : Promotion de Vaillant, le journal de Pif, durant le Tour de France en 1966, CC © Eric Koch. 

« JeveuxJeveuxJeveux ! » : si l’anthropocène m’était conté…
Reportage dessiné à Aix-en-Provence
Capucine De Montaudry

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture