Non classé
Le Chat Potté : les chroniques de Don Diego de Carabas

Le Chat Potté : les chroniques de Don Diego de Carabas

04 novembre 2011 | PAR Olivier Handelsman

Tout le monde se souvient des films Shrek de Dreamworks Pictures, dont le premier fut récipiendaire du premier Oscar du meilleur film d’animation en 2002, nominé à six BAFTA et gagnant de celui de la meilleure adaptation, et dont les suivants ont continué de marquer. Les personnages de Shrek, drôles, passionnés, suffisamment profonds pour les adultes et comiques pour les enfants, ont conquis le public mondial par leurs relations compliquées aux contes de fées et leurs vices tendres et adorables. Le plus marquant des personnages secondaires, doublé en version originale par Antonio Banderas, est sans conteste le Chat Potté. Mélange du Chat Botté de Charles Perrault et des bretteurs-cambrioleurs latins des histoires de cape et d’épée. Son fort accent espagnol, son verbe haut et sa lame acérée sont de retour, dans un nouveau film exceptionnel des studios Dreamworks.

 

Shrek 2, ses princes, ses princesses, ses châteaux, ses ogres… Et son Chat Potté ! C’est ce félin séducteur et charismatique qui a enlevé le scénario de la suite du meilleur film d’animation 3D de la décennie 2000 en témoignant d’un courage et d’une agilité sans faille pour aider son ami l’ogre à retrouver sa femme. Et qui, en reprenant « Livin’ la Vida Loca » (Ricky Martin) avec l’âne (doublé par Eddie Murphy) lors de la séquence finale, a contribué à l’ambiance festive incomparable de ce film.

Un regard désarmant, un chapeau magnifique, une voix chaude, des bottes de sept lieues à la classe internationale, une nature cambrioleuse et une épée infaillible : le Chat Potté a tout pour impressionner les chattes et énerver les matous. Ardent combattant, amateur de lait frais, séducteur invétéré, minou espiègle et joueur, ce héros romanesque et comique ne laisse personne indifférent, dans son village natal de San Ricardo et partout où il pose la patte. La police le recherche activement à travers toute l’Espagne, et les brigands le craignent comme la peste dans ce nouveau film. Lui, ce qu’il recherche sans le savoir, c’est un rêve d’enfance, celui qu’il partageait avec son meilleur ami l’œuf comploteur Humpty Dumpty : les haricots magiques du conte de Jack, qui une fois plantés doivent pousser en un gigantesque arbre menant tout droit à un château dans les nuages, contenant un fabuleux trésor : l’oie aux œufs d’or…

Mais les contes de fées n’intéressent plus le Chat Potté depuis longtemps : Humpty Dumpty l’a entraîné dans une histoire dangereuse sans le prévenir, et a fini en prison pour cambriolage de banque, abandonné par un Potté dégoûté. Pourtant les haricots magiques font un jour surface : Humpty Dumpty, ayant purgé sa peine, les retrouve, mais se les fait voler par le couple de brigands Jack et Jill. Il fait alors appel au Chat Potté, et tente de regagner sa confiance, en engageant la féline voleuse Kitty Pattes-de-velours, danseuse et fine lame des bas-fonds. Personne ne pourra arrêter nos trois compagnons sur leur route, si ce n’est la rancune de plus de dix ans passés derrière les barreaux… Et un rayon de lumière trop amusant pour continuer sa route.

Le Chat Potté est un film en 3D (avec lunettes) magnifique, tant en termes graphiques qu’en références, en chorégraphies et en animation des personnages. A ne pas manquer, pour les petits et les grands.

Soirée Need For Speed : The Run au Culture Hall
The Kooks : Junk to the trap
Olivier Handelsman
Olivier Handelsman est étudiant en master de management à Grenoble École de Management, et étudie en échange à la Simon Fraser University de Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) au second semestre 2013-2014. Licencié de Sciences Économiques à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, Olivier est intéressé par la micro-économie, l'entrepreneuriat, le management stratégique, de l'innovation, de la musique, des systèmes d'information et des nouvelles technologies. Olivier Handelsman a été scénariste de courts et longs-métrages en machinima (images de synthèse issues de jeux vidéo), et a une expérience professionnelle de pigiste dans différents médias tels que le journal Le Point (hors-série Références), PC Jeux et Millenium Source, ainsi que d'auditeur de service client, de programmeur Visual Basic et de démonstrateur produit.

2 thoughts on “Le Chat Potté : les chroniques de Don Diego de Carabas”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *