Jeunesse

Lunerr, Morgan de Frédéric Faragorn

Lunerr, Morgan de Frédéric Faragorn

27 juin 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

61xoU+UNjyL._AA160_Texte de Frédéric Faragorn et illustration de couverture de Gabriel Gay

La cité de Keraël a disparu. A la tête d’un groupe de rescapés composé d’enfants et d’adolescents, Lunerr marche pendant des jours. Ils établissent péniblement une nouvelle cité mais Lunerr ne se sent pas capable d’être chef malgré le soutien de son ami Morgan. Son autorité est remise en cause par d’autres adolescents, une créature étrange les attaque, leurs anciens animaux de compagnie prennent leur autonomie, et un cube mystérieux va leur rappeler l’existence d’un Ailleurs.

61dEasg18gL._SL500_AA300_Frédéric Faragorn est un grand rêveur de mondes imaginaires qui s’inscrit dans la lignée de Jules Verne et de Paul d’Ivoi. Auteur d’une trilogie fantastique Chantelune publiée chez Bayard, ce conteur-interprète reprend son chemin de plume avec cette nouvelle aventure fantastique. Dommage que la production d’un si remarquable auteur soit si rare car son inspiration lorsqu’elle se manifeste a de quoi susciter notre admiration. Avec ce tome 2 plein de rebondissements, véritable réflexion sur la manière de construire une société juste et harmonieuse sans submerger ses habitants de lois, il nous fascine de nouveau.

Frédéric Faragorn nous surprend à chaque page avec cette suite de Lunerr. Dans la peau de ce personnage, nous assistons à la récréation d’un monde et sommes amenés à nous interroger sur la société et l’idée d’un monde « idéal » où tous vivraient en harmonie, avec amour et amitié, en partageant équitablement les tâches. C’est aussi l’apprentissage du passage à l’âge adulte qu’effectue Lunerr dans ce second tome qui tient toutes les promesses du premier.

Editions L’Ecole des Loisirs – date de parution: 5 février 2014 – 220 pages – 16 euros

visuels (c): L’Ecole des Loisirs

« Comme en quatorze », de Van Linthout et Brau, la Première Guerre à travers un périple de femmes
La recette de Claude : brocoli mimosa
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *