Fictions
« L’homme qui fouettait les enfants », de Ernest J. Gaines

« L’homme qui fouettait les enfants », de Ernest J. Gaines

02 novembre 2016 | PAR Yaël Hirsch

Liana Levi publie un roman du Sud des Etats-Unis écrit par l’autodidacte Ernest J. Gaines. Un livre d’atmosphère, précieux sur le climat de la Louisiane profonde des années 1950.
[rating= 3]

 
gaines liana levi

Homme déterminé, violent mais respecte, Brady s’est fait une place dans la petite ville de Louisiane où ils élu domicile. Il surprend toute la ville le jour où il fait irruption dans le tribunal et tire sur son fils, qui est au banc des accusés. Le shérif lui donne mystérieusement deux heures pour « régler ses affaires ». Un jeune journaliste est venu sur place pour enquêter et écrire un article « plein d’humanité » en dressant le portrait de Brady…

Lauréat du National Critics Circle Award en 1994 pour Dites-lui que je suis un homme, Ernest J. Gaines, né en 1933, a eu plusieurs vies. Et notamment en commençant dans les champs, celle de la population pauvre et noire de Louisiane qu’il dépeint. Radicalement labellisé « roman du Sud », L’homme qui fouettait les enfants est un livre d’atmosphère qui nous plonge dans les alentours de Baton Rouge dans les années 1950. Une œuvre authentique à recommander aux amateurs du genre.

Ernest J. Gaines, L’homme qui fouettait les enfants, Trad. Michelle
Herpe-Voslinsky, Liana Levi, 96 p. 12 euros

Visuel : couverture du livre

« Sortir du Bataclan » : A trois voix, une génération témoigne et analyse
« Jean-Jacques Goldman, Sur ses traces », par Alexandre Fievée
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *