Essais
Petit manuel de survie : Anne-Catherine Sabas conseille ceux dont les proches vont voir un psy

Petit manuel de survie : Anne-Catherine Sabas conseille ceux dont les proches vont voir un psy

28 juillet 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Depuis 1998, Anne-Catherine Sabas exerce la psychothérapie d’orientation jungienne et la sophrologie. Elle co-anime également, depuis neuf ans, un groupe thérapeutique mensuel et elle a créé à Fontenay-sous-Bois un centre de thérapies diverses et complémentaires (psychothérapie, postéopathie, sophrologie, analyse psycho –organique). Anne-Catherine Sabas vient de publier un opuscule, dans lequel elle envisage les effets collatéraux de la psychologie sur l’entourage du patient.

[rating=4]

QU’EST-CE QU’UNE THÉRAPIE ?
Une thérapie n’est pas un long fleuve tranquille, loin s’en faut, et ceci ni pour le patient ni pour son entourage. En décidant de se guérir soi-même, comme le rappelle l’auteure, c’est notre rapport au monde que nous transformons, parce que nous faisons partie de différents systèmes et que nous sommes tous interdépendants.

A l’heure du changement, de la libération, l’être secoue ses chaînes (réelles, imaginaires ou fantasmées), parfois violemment : les séquelles des blessures sont modifiées, redessinées, incluses de manière bien plus harmonieuse dans le paysage intérieur.

LES EFFETS SECONDAIRES DE LA THÉRAPIE
Mais le décor extérieur du sujet s’en trouve également transformé, avec des conséquences parfois difficiles à gérer pour les proches du patient.

Avec humour et humanité, Anne-Catherine Sabas aborde pour la première fois les effets secondaires, qu’ils soient positifs ou négatifs, d’une thérapie et la façon dont elle peut se faire ressentir sur l’entourage du sujet. Ce faisant, elle apporte les réponses aux questions et inquiétudes fréquemment soulevées.

Cet ouvrage insiste sur le fait que chacun détient sa part de responsabilité dans une relation. Il faut se résoudre à responsabiliser nos attitudes dans la vie. Il faut assumer ses transformations et être cohérent avec soi-même. Tout ceci correspond en définitive à une sorte de chemin de vie qui n’est pas linéaire, mais qui ressemble plutôt à des montagnes russes.

Avec cet ouvrage, l’auteure ouvre des portes originales, cela stimule la réflexion du lecteur. On aimerait en savoir davantage !

Anne-Catherine Sabas, « Petit manuel de survie », éditions Bussière, juillet 2013, 144 p., 15 euros.

Dominique Labarrière revient sur la mort de Pierre Bérégovoy
Alain Chamfort en concert gratuit pour la 80ème édition de la Fête des Vendanges de Montmartre
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *