Essais
« Misères et tourments de la chair », par Jean- Yves Le Naour

« Misères et tourments de la chair », par Jean- Yves Le Naour

18 février 2014 | PAR Jean-Paul Fourmont

Spécialiste de la grande guerre et docteur en histoire, Jean -Yves Le Naour publie une étude sur les mœurs sexuelles des français ,1914-1918.

[rating=4]

Jean- Yves Le Naour, Misères et tourments de la chair,LEVER L’HUMILIATION DE LA DÉFAITE DE 187O
Lever l’humiliation de la défaite de 1870 c’est ce qu’on attend en 1914.

PURGER LA FRANCE DU PERIL »PORNOGRAPHIQUE »
On veut purger la France du »péril pornographique » de la belle époque, voilà ce qu’on attend en 1914 de la grande guerre.
Dans le bain de sang, la France retrouverait son rang, sa grandeur.
On accuse les femmes de corrompre le soldat, on sacralise le » poilu viril » et chaste qui arrachera la victoire au péril de la vie.

IMMENSE FRUSTRATION AFFECTIVE ET SEXUELLE DES COMBATTANTS
Cette réalité méconnaît l’immense frustration affective et sexuelle des combattants et le trouble que provoque bientôt le culte de la virilité chez des amoindris par la solitude, le sang et la mort.
A partir de 1916, le rêve de la régénération laisse place à une profonde démoralisation.

ARMÉE ET ETAT SE DISPUTENT LE CONTROLE DE LA POPULATION ET DE SES PRATIQUES SEXUELLES
Cette histoire des mœurs où l’on voit l’armée et l’état se disputer le contrôle de la population et de ses pratiques sexuelles est aussi une histoire de l’intime, noire et bouleversante.
C’est un ouvrage passionnant et profond et dont les conclusions expliquent l’avènement du régime de Vichy.
L’usage du mot poilu dont la signification touche autant au courage qu’au bas ventre, participe de cette reconquête virile.
Le thème de la régénération dépasse le cadre de l’extrême droite.
L’auteur évoque tout ce qui tourne autour des mœurs comme la création « de la marraine de guerre» et le mutilé qui devient un héros magnifié par sa blessure.
Comme le souligne Jean -Yves Le Naour, il y a une représentation dominante du père de famille qui tient, qui veille et ne départit pas de son esprit gaulois.

Jean- Yves Le Naour, Misères et tourments de la chair, Editions Aubier, 23 euros 411 pages, Novembre 2013, 23 euros.

« Scènes de la vie conjugale » : un TG STAN bizarrement exsangue au Théâtre de la Bastille
Gagnez 3 exemplaires du Guide des USA à Paris (séries Les Guides du Chêne)
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *