Essais

Arrêtez de nous enfumer de Denis Boulard

Arrêtez de nous enfumer de Denis Boulard

29 avril 2015 | PAR Jean-Paul Fourmont

Denis Boulard, enquête sur une hypocrisie française, le tabac.

LE MOYEN MÉDICAL D’ARRÊTER DE FUMER EXISTE
Le moyen médical d’arrêter de fumer pourrait exister.
Des chercheurs français du très officiel et sérieux institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) le testent en laboratoire depuis plus de cinq ans.
Pourtant, malgré les résultats positifs, on ne se bouscule pas pour financer les essais cliniques, c’est-à-dire sur des fumeurs, étape indispensable avant toute commercialisation grand public.
En clair ni l’État, ni les laboratoires pharmaceutiques ne sont disposés à mettre la main au portefeuille pour secourir les treize millions de fumeurs que compte la France aujourd’hui.

SI FUMER TUE, FUMER RAPPORTE
Les buralistes qui sont auxiliaires de l’état, pour collecter les quelque 80 pour cent des taxes que rapporte la vente de cigarettes, sont pris au piège, malgré les états d’âme de certain d’entre eux.
Plus insidieux, les laboratoires pharmaceutiques qui sous couvert de soigner les fumeurs, prospèrent grâce au marché très fructueux du cancer.
Ils n’ont aucun intérêt à ce que les choses bougent.

LES CONFLITS D’INTÉRÊTS
Dans ce domaine où l’État ne prend plus et/ou n’a plus les moyens de financer des instituts de recherche, il y a un conflit entre l’industrie du tabac et l’industrie pharmaceutique.
En effet certains cadres, font des allers et retour incessants entre les deux industries.
Le premier politicien à lutter contre la cigarette est Hitler.
Il faut insister sur la responsabilité de l’État, dans cette affaire, et l’indolence pour le combat anti tabac de la ministre de la santé Touraine (qui a suivi la formation de la French American Foundation).
Quand on connaît la question posée au concours d’entrée de l’ENA qui est de « prouver que le développement du tabac est bon pour l’équilibre des finances publiques » (promotion Jean Monnet), on est pour le moins surpris de l’attitude de l’État.
L’auteur a fait un bon travail d’enquêteur, le combat du professeur Caballero agrégé de droit, aurait mérité d’être cité (avocat du comité de lutte contre le tabac), dans cet ouvrage.

Arrêtez de nous enfumer, Enquête sur une hypocrisie française, Éditions du Moment, Denis Boulard, mars 2015, 240 Pages, 16,95 euros.

Les sorties cinema de la semaine du 29 avril
[Interview] Le « Musée Passager » est-il le musée de demain ?
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *