Beaux-Livres
« Une Histoire des images », David Hockney et Martin Gayford : réjouissant

« Une Histoire des images », David Hockney et Martin Gayford : réjouissant

07 septembre 2017 | PAR Géraldine Bretault

À l’heure où le Centre Pompidou lui consacre une rétrospective magistrale, David Hockney entend appuyer son propos à travers cet entretien en images avec le critique d’art Martin Gayford. Réjouissant !

[rating=4]

20170612_unehistoiredesimages_02

Moins connu que son interlocuteur, Martin Gayford ne sert pas ici qu’à jouer les Socrate cherchant à accoucher la malice de Hockney. Il permet au contraire de mesurer l’écart entre le point de vue historique, parfois un peu dogmatique, du représentant de la discipline scientifique qu’est l’historien de l’art face au point de vue certes plus fantaisiste, mais aussi plus créatif, de l’artiste.

Dès l’introduction, qui interroge la nécessité pour l’homme de représenter son environnement depuis l’époque préhistorique, l’humour mais aussi la liberté de pensée de David Hockney détonent. La richesse et la qualité des illustrations, la vivacité de la discussion, rendent la lecture très agréable et nous incitent à décloisonner notre relation à ces différentes techniques que sont la photographie, le cinéma, et l’informatique, pour mieux entrevoir leurs liens indissociables avec les disciplines artistiques.

La photogénie de Marlene Dietrich peut alors être comparée au traitement du visage de la Joconde, tandis que les clairs-obscurs du Caravage rivalisent avec les meilleurs effets spéciaux d’Hollywood. David Hockney entend surtout montrer que, loin de pouvoir être réduite à une béquille imparfaite pour artistes en panne d’inspiration, la technologie bien employée est au contraire indissociable des plus grands artistes, et que l’art entendu comme un génie surgi de nulle part n’a pas de sens. Le talent émerge souvent au contraire du bon usage de l’appareil auxiliaire.

Un ouvrage à lire dans l’ordre ou dans le désordre, qui promet d’intéresser les adolescents friands d’écran mais rebutés par les histoires de l’art trop linéaires.

« D’une certaine façon, on dessine avec cette palette. Généralement, lorsqu’arrive une nouvelle technologie, elle me donne de nouvelles idées. » David Hockney, p. 150

 

Une Histoire des images, de la grotte à l’écran d’ordinateur, David Hockney et Martin Gaydord, Editions Solal, 359 p., 39€, paru le 15 juin 2017

 

« Pour une Afrique libre », de Ngugi wa Thiong’o : un état des lieux engagé
Confidences Mise en scène par Jean-Luc MOREAU au Théâtre Rive Gauche
Géraldine Bretault
Diplômée de l'École du Louvre en histoire de l'art et en muséologie, Géraldine Bretault est conférencière, créatrice et traductrice de contenus culturels. Elle a notamment collaboré avec des institutions culturelles (ICOM, INHA), des musées et des revues d'art et de design. Membre de l'Association des traducteurs littéraires de France, elle a obtenu la certification de l'Ecole de Traduction Littéraire en 2020. Géraldine a rejoint l'aventure de Toute La Culture en 2011, dans les rubriques Danse, Expos et Littérature. Elle a par ailleurs séjourné à Milan (2000) et à New York (2001, 2009-2011), où elle a travaillé en tant que docent au Museum of Arts and Design et au New Museum of Contemporary Art. www.slowculture.fr

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture