Beaux-Livres
Les scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society : Life style de l’Aristocratie française

Les scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society : Life style de l’Aristocratie française

05 décembre 2016 | PAR Jean-Christophe Mary

Ce très bel ouvrage mets en lumière l’âge d’or de la mondanité. L’époque où les aristocrates parisiens, cultivaient l’art de ne rien faire, consacrant leur vie à des « passe temps », comme la création d’extravagants albums photos composés de collages, d’aquarelles et documents inédits.
fred-de-cabrol_20_p145

Dasiy et Fred De Cabrol furent l’un des couples aristocrates les plus en vue de la haute société internationale. De 1938 à 1960, c’est toute cette époque brillante et insouciante que l’on découvre au travers de « scrapbooks » fantaisistes, tenus avec talent et esprit par le Baron de Cabrol. Mais qu’est ce qu’un scrapbook ? Le scrapbooking est un loisir créatif qui consiste à réaliser des albums-photos personnalisés. Le principe repose sur l’utilisation de photographies découpées dans des magazines sur lesquelles on appose aquarelles, chutes de papier, morceaux de tissus et autres collages. Comme l’écrit Edmonde Charles Roux : « On cultivait encore dans la haute société parisienne l’art de ne rien faire. On se consacrait à l’élaboration d’albums de familles où les bals masqués occupaient une large place. » Ainsi Fred De Cabrol découpait dans Vogue ou Armorial des photos d’amis aristocrates, milliardaires, artistes, grands couturiers, chorégraphes et musiciens pour mieux les sublimer. Avec subtilité, il réussit à faire de la frivolité un art à part entière. A travers « scrapbooks » sophistiqués, on pénètre au cœur d’une société cosmopolite mondaine, frivole, extravagante, souvent exclusive. Intime de la Café Society, le couple Cabrol est proche des Windsor, du Baron de Rédé, ou encore de la comtesse de Paris. Ils sont de tous les bals, chassent à cour chez la princesse de Caraman-Chimay, fréquentent la maharané de Kapurthala, partent en croisière avec Elsa Maxewell en Grèce, séjournent à Capri chez Mona Bismarck. En 1951 photographié par Cecil Beaton, ils apparaissent au Bal du siècle, habillés en majesté au Palazzo Labia. Villas de rêves, croisières somptueuses, sport d’hiver mais aussi bals, dîners mondains, courses hippiques, on retrouve ici les activités de ce monde de privilégiés. Dans une mise en page sobre, ces scrapbooks sélectionnés avec soin par Thierry Coudert sont accompagnés de textes aussi érudits que délicats . Le témoignage d’un mode de vie sophistiqué, original, et avant-gardiste.

Jean-Christophe Mary

Les scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society
de Thierry Coudert. 262 pages. Flammarion. 85 €.

Agenda culturel de la semaine du 5 décembre
« Werther! » dans le cadre des Théâtrales Charles Dullin 2016
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *