Beaux-Livres
« Le bébégraphe » un an de vie de nourrisson confiné en infographies

« Le bébégraphe » un an de vie de nourrisson confiné en infographies

09 mai 2021 | PAR Yaël Hirsch

Ils se sont rencontrés en prépa, elle est graphiste, lui cartographe. Clara Dealberto et Jules Grandin ont eu une petite fille la veille du confinement et ont mis leurs émotions en 150 infographies. Un très beau livre, bleu, rose et blanc et doux, même quand les couches et les heures sans sommeil s’amoncellent.

« Nous notre truc, c’est plutôt les graphiques, la nuit » disent Clara et Jules. Leur fille est née le 15 mars 2020, la veille du confinement et, isolés avec elle, ravis et crevés comme tous les jeunes parents, éloignés de leurs familles plus élargies, ils ont observé leur trio organique. Ils ont mis en dessins et en statistiques leur quotidien. Ce très beau livre vient avec un poster qui ressemble à la « carte du tendre » des précieuses, mais cartographie plutôt les terres – toutes inconnues – des 12 premiers mois d’un enfant.

Des mois où les biberons et les couches se démultiplient, où le bébé ne parle pas, et où les parents ont toujours peur de mal interpréter les pleurs. Les pipis et cacas deviennent des petits carrés roses et bleus, la culpabilisation par le corps médical sur l’allaitement devient une jolie ligne brisée, le kiff pris dans le bain et sur la table à langer pointe sa flèche vers le haut et la frustration des grands-parents au bout de deux mois et demie de confinement s’affiche également en couleurs.

A chaque chapitre, comme dans un jeu vidéo, les parents libèrent des « niveaux de skills » et l’on partage ainsi en 150 infographies pleines d’humour et d’amour, l’émotion et les petites galères d’un couple de tout jeunes parents à travers le premier et le deuxième confinement. Tendre et charmant.

Clara Dealberto et Jules Grandin, Le bébégraphe, Les Arènes, 176 p., 14,90 euros. Sortie le 4 avril 2021.
visuel : couverture du livre

« Mon Islam, ma liberté » : le manifeste spirituel et puissant de l’imame Kahina Bahloul
« Les fenêtres » : de la Guerre au Solidarnosc par Hanna Krall
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture