Beaux-Livres
François Truffaut, film par film…

François Truffaut, film par film…

18 novembre 2021 | PAR Yaël Hirsch

Ultime beau livre pour les amateurs du réalisateur, François Truffaut, film par film de Christine Masson et Laurent Delmas part des premiers courts et des Mistons pour aller jusqu’à la Vivement Dimanche !. 140 photos qui présentent aussi bien Truffaut réalisateur qu’acteur, dans un ouvrage chronologique indispensable et qui fonctionne par décennie… 

Une préface merveilleuse d’Arnaud Desplechin 

En préface, dans un exercice d’admiration époustouflant, c’est avec infiniment de douceur, Arnaud Desplechin explique comment c’est en revoyant les Quatre cent coups aux 3 Luxembourg qu’il est enfin entré dans « La question du cinéma ». Et l’analyse qui suit est aussi précise et fine que ce souvenir : « Chez Truffaut, sous un air serein, le récit fonce avec fureur.  » Ou encore : « Son audace est à la mesure de sa pudeur : immense!. » pp. 8 et 9. Une belle leçon de cinéma et de transmission? 

Une fresque, décennie par décennie et film par film 

La suite du livre commence en 1954 avec le court Une visite et se termine en 1983 avec Vivement Dimanche ! Les acteurs et surtout les actrices de François Truffaut sont magnifiés, avec certaines photos que l’on connait et d’autres plus rares. Et le cinéaste est omniprésent aussi bien sur les photos de tournage que lui-même acteur de ses films (le chapitre sur La Chambre verte est passionnant sur cet aspect) qu’avec des citations toujours extrêmement lucides : Truffaut cinéaste est capable de se jauger et de se juge aussi bien que quand Truffaut critique se penche sur un autre réalisateur. Christine Masson et Laurent Delmas resituent le contexte des tournages et mettent véritablement, comme dans un écrin précieux, le cinéma de François Truffaut en avant. 

Le livre plaira aussi bien aux fans absolus qui ont vu tous les films de François Truffaut dix fois qu’aux nouveaux convertis, qui peuvent voir ses films au cinéma ou  en ce moment sur Netflix! 

François Truffaut, film par film... , par Christine Masson et Laurent Delmas, préface d’Arnaud Desplechin, Gallimard,  140 photos, 24,5 X 28,4 com, 240 p. 39,90 euros. 

visuel : couverture du livre

Lumière noire
Paris en toutes lettres : les monts analogues sublimés par Fanny Ardant et Boris Bergmann
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture