Steve Five

Steve Five

19 décembre 2013 | PAR le_theatre_de_la_renaissance

UN OPÉRA DE CHAMBRE QUI RETRACE L’AVENTURE NUMÉRIQUE DU XXE SIÈCLE, JEU DE MIROIR ENTRE STEVE JOBS, FONDATEUR D’APPLE, ET LA FIGURE
SHAKESPEARIENNE DU ROI HENRY V.

Steve Jobs mène une guerre économique, technologique et commerciale, inventant des objets qui deviendront des modes de vie. Comment porter le corps du monde moderne et la maladie dans son propre corps? Henry V mène une guerre contre le trône de France, se battant au milieu de ses hommes, sans jamais cesser de douter d’eux et de lui-même. Pris entre leur conscience et leur volonté de conquête, chacun pousse un cri de ralliement à la face du monde: «We band of brothers» et «One more thing ». Deux paroles, deux manières de se confronter au réel en inventant le présent au fur et à mesure qu’il se déploie.

Sur scène, les débris d’un champ de bataille, celui de la Silicon Valley faisant écho aux cendres encore fumantes d’Azincourt après la victoire. Les armes jonchent le sol, la brume ne s’est pas dissipée. Une brume numérique, un «cloud» impalpable. Un choeur de six solistes fait face au comédien Thibault Vinçon, comme une troupe de collaborateurs serrée autour du vainqueur, une garde prétorienne. Le ténor Michael Slattery gravite autour de lui, tour à tour confident et ennemi juré, tandis que le rappeur Oxmo Puccino, narrateur insaisissable, fou shakespearien perdu entre deux mythes, interpelle le souverain et le public dans des saillies poétiques et rythmées. Une langue et une musique d’aujourd’hui, pour dire les corps victorieux et les corps trahis, les corps qui vendent du rêve et de la guerre; deux destins individuels qui ont changé une partie du destin collectif.

Séances:
le vendredi 14 mars
le samedi 15 mars
le lundi 17 mars
le mardi 18 mars

A 20h

Max Black
Le Cabaret Lunaire
le_theatre_de_la_renaissance