La Neuvième Symphonie de Schubert

La Neuvième Symphonie de Schubert

17 novembre 2015 | PAR axisotou85

Depuis son enfance, Lisa Batiashvili aime la musique de Chostakovitch. Le Premier Concerto pour violon, diabolique selon David Oïstrakh, son créateur, fascine Lisa Batiashvili depuis des années : « Cette partition évoque la peur, le désespoir, l’angoisse, l’ironie et le sarcasme. Le finale se situe en quelque sorte après la vie ; c’est une danse aux enfers. ».

L’au-delà des choses terrestres est également le propos de la Grande Symphonie en ut majeur de Schubert. Tout un monde de nostalgie, d’angoisses et de plénitude s’y déploie. Schubert comme Chostakovitch excellent à sonder les tréfonds de l’âme et à sublimer la condition humaine par l’intensité de leurs partitions.

Tarifs : 40€, 35€, 28€, 20€, 15€, 10€

Durée 2h10

PROGRAMME

NIELSEN Carl, Aladdin, suite pour orchestre
CHOSTAKOVITCH Dimitri, Concerto pour violon n° 1 en la mineur, op.77
SCHUBERT Franz, Symphonie n° 9 en ut majeur « la Grande », D 944

DISTRIBUTION

Paavo Järvi, direction
Lisa Batiashvili, violon

DATES
Les 20 et 21 janvier à 20 h 30
221 Avenue Jean Jaurès, Paris

L’incroyable jour de l’an
Le Requiem de Mozart
axisotou85