Séries
L’amour flou, réalité et fiction se superposent chez Romane Borhinger et Philippe Rebbot

L’amour flou, réalité et fiction se superposent chez Romane Borhinger et Philippe Rebbot

14 novembre 2021 | PAR Ilan Lévy

Un couple à la ville et à l’écran choisit de se séparer en restant ensemble. Après avoir fait un film de leur histoire d’amour et de séparation, Romane Borhinger et Philippe Rebbot la transforment en série pour Canal +. Séparés mais unis par les enfants et la création….

Bienvenu dans le « sépartement »

Philippe et Romane se sont aimés pendant plus de 10 ans et ont choisi, après de longues difficultés, de se séparer. Ils ont eu deux enfants Rose et Raoul au seuil de l’adolescence. Dans cette famille pleine d’amour, les parents ne se supportent plus mais ne parviennent pas à se séparer. Ils décident alors de vivre ensemble, mais séparés en sépartement. Ils habitent chacun leur appartement sur le même plateau et la chambre des enfants est le lieu de passage entre les deux. Ainsi, il vivent presque chacun leur vie, mais tous ensemble.
Tout cela est évidemment très théorique car les 4 vies, sans oublier le chien Lady, sont très imbriquées et interdépendantes.

Des situations cocasses

Dans la série, L’amour flou, les comédiens mènent presque chacun leur vie, les enfants vont à l’école, les parents au travail, sauf que les parents sont comédiens et connaissent des fortunes diverses. Eternel adolescent de 56 ans, alcoolique et toujours une cigarette au bec (un défaut de certaines séries françaises), il a du mal à travailler. Son ancienne épouse Romane, plus jeune, souffre aussi de ne pas assez travailler comme comédienne. Enfin, chacun va être amené à vivre ses propres histoires d’amour, ce qui ne va pas sans poser de problème à chaque membre du clan. Si on y ajoute les parents, Richard, la sœur, les Aurélien, le couple avec lequel Romane partage sa terrasse, tout est vite compliqué et drôle, avec une certaine tendresse.

Quand la réalité et la fiction ne se dépassent pas

Bien entendu, toute cette série est vraie, toute ressemblance avec des faits ou personnages réels n’est absolument pas fortuite. Philippe (Philipe Rebbot) et Romane (Romane Bohringer) ont été mariés et vivent réellement dans un sépartement avec leurs enfants Rose et Raoul qui jouent leur propre rôle. Même Richard Bohringer, le père de Romane jour le rôle de Richard Bohringer, ainsi que son épouse et son autre fille. Mention spéciale aux seconds rôles souvent désopilants comme Clémentine Autain dans son propre rôle, Monica Bellucci, Reda Kateb et Eric Caravaca en médecin amoureux de Romane… et de toute sa tribu.

Cela participe au côté cocasse de la série car, à chaque instant, le téléspectateur se demande qu’elle est la part de vérité et de fiction. Les Rebbot-Bohringer n’ont pas inventé la TV réalité, ni la réalité devenue TV sous forme de série après un film à succès L’amour flou en 2018, ils ont créé un OVNI télévisuel à part, où la barrière entre fiction et réalité est mouvante.

L’amour flou, de Romane Bohringer et Philippe Rebbot. Avec Romane Bohringer, Philippe Rebbot, Rose Rebbot-Bohringer, Raoul Rebbot-Bohringer, Monica Bellucci, Eric Caravaca, Richard Bohringer, Astrid Bohringer, Lou Bohringer, Roland Rebbot, Reda Kateb… Saison 1, 9 épisodes de 30 minutes, Canal +. 

visuel : affiche de la série

Pink Floyd par Dominique Dupuis : A la découverte de leurs albums studios, live, rééditions et coffrets inédits
« Pli », de Inbal Ben Haim : un spectacle hors du commun où le papier et l’artiste fusionnent
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture