Cinema

Sandrine Kiberlain Présidente de la Caméra d’or

Sandrine Kiberlain Présidente de la Caméra d’or

13 avril 2017 | PAR Yaël Hirsch

Après Sabine Azéma en 2015 et Catherine Corsini en 2016, la tradition de la présidence féminine se poursuit avec l’actrice Sandrine Kiberlain pour la 70e édition du Festival de Cannes.

kimberlain

Récompensant un premier film, de manière transversale à travers plusieurs sections du Festival (Sélection officielle, Quinzaine des Réalisateurs et Semaine de la Critique), la Caméra d’or est l’un des révélateurs les plus attendus de la compétition cannoise; En 2016, le sacre de Divines de Houda Benyamina a vraiment porté cette récompense sur le devant de la scène, le fameux « Cannes est à nous » de la réalisatrice et fondatrice de l’association 1000 Visages ayant fortement retenti lors de la Cérémonie de Clôture.

C’est donc la fragile et puissante Kiberlain, elle-même passée à la réalisation en 2016 avec le court,  Bonne Figure, après avoir tourné avec les plus grands (Rappeneau, Jacquot, Masson, Miller, Bonitzer ou encore Dupontel et Garcia) qui présidera le jury de la Caméra d’or.

visuel : photo officielle

Infos pratiques

[Critique] « L’homme aux mille visages », scandale d’Etat espagnol aux résonances universelles
Cannes 2017 : Les courts métrages de la compétition et de la Cinéfondation
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *