Cinema

Les Archives Pedro Almodóvar : Une plongée dans la comédie humaine du réalisateur espagnol.

Les Archives Pedro Almodóvar : Une plongée dans la comédie humaine du réalisateur espagnol.

18 janvier 2018 | PAR Jean-Christophe Mary

Lorsque l’on évoque le nom de Pedro Almodóvar, vient tout de suite à l’esprit une certaine esthétique de l’image, une plongée captivante dans l’Espagne des 80’s, des répliques cultes sur le désir, la passion, la famille et l’identité.

En rééditant ce livre incroyable, les éditions Taschen font un beau cadeau aux fansd’Almodovar. Avec son poids imposant de 5 kg, ce superbe livre-objet en noir et jaune prend de la place sur une table basse ou dans votre bibliothèque. Mais il fallait bien ce volume imposant pour retracer en textes et en images 40 ans d’une œuvre riche et colorée.
Ici chaque chapitre illustre un film avec l’affiche d’origine et commence par un bref résumé de l’histoire. On retrouve les commentaires d’Almodovar, unique aux photos des coulisses et aux souvenirs personnels, les commentaires des acteurs et actrices, évoquant le tournage des scènes, leur rôle dans le film. De ses débuts « Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier » (1980) aux « Amants passagers » (2013) et « Julieta » (2016), le réalisateur nous guide au fil de sa carrière. Au fil des pages, on voit défiler des histoires capiteuses mêlant mélodrame psychologique, comédie noire, conflit familial et désirs violents. L’ouvrage donne à voir le processus créatif qui donna naissance à des chefs d’oeuvres cinématographiques comme « Femmes au bord de la crise de nerfs », « Tout sur ma mère » ou « Parle avec elle ».
Illustré de splendides photos pleine plage, de la liste complète des comédiens et techniciens au générique ainsi que de commentaires sur les films (et non sur le réalisateur), ce livre s’apparente plus à une filmographie qu’à une biographie du réalisateur. Mise en scène, scénarios, acteurs, choix musicaux, génériques, tout est passé au crible pour apprécier son extraordinaire démarche artistique. Un angle original pour découvrir l’œuvre de l’enfant terrible de la Movida comme vous ne l’avez jamais encore vu.

Jean-Christophe Mary

Les Archives Pedro Almodóvar
Paul Duncan
Relié, 33,7 x 24,6 cm, 456 pages

30 ème Festival Premiers Plans d’Angers- Rétrospective Mundruzco- Rencontre avec le réalisateur sur ses films White God et la Lune de Jupiter
Astropolis : la rave bretonne en habits d’hiver
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *