A l'affiche

Rencontrer mon père : Alassane Diago aux sources du portrait

Rencontrer mon père : Alassane Diago aux sources du portrait

21 février 2019 | PAR Yaël Hirsch

Le réalisateur sénégalais Alassane Diago propose un film profond de portrait sur ses retrouvailles avec un père parti depuis 20 ans. Sortie le 20 février.

Né dans un village peul du Sénégal, le réalisateur n’a jamais connu son père, parti vingt ans avant faire fortune au Gabon et resté là-bas sans donner de nouvelles pour colmater la honte. Élevé par sa mère, le jeune homme rencontre une réalisatrice française et étudie la philosophie et se fait cinéaste. Un de ses films raconte l’histoire de ce père parti dans donner de nouvelles. Le film circule et le père heurte, appelle. Alassane Diago décide alors d’aller le voir et de le filer autant qu’il le confronte de vide son sac.

Galerie de portraits longs au premier rang desquels le père vieillissant et assez désemparé, ce film documentaire à l’image très travaillé est pudique et respectueux. Un film vital ou test pour le réalisateur qui nous embarque en bleu et ocre dans sa quête d’histoire.

Rencontrer mon père, d’Alassane Diago, jhr films, 1h50, sortie le 20 février 2018.

L’agenda vernissages de la semaine du 21 février 2019
Le « Blitz »de Thomas Lebrun : une clôture de Faits d’Hiver sur des chansons populaires
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *