A l'affiche
Box-office France semaine : 220000 entrées pour Bradley Cooper et Omar Sy devant Nous trois ou rien de Kheiron

Box-office France semaine : 220000 entrées pour Bradley Cooper et Omar Sy devant Nous trois ou rien de Kheiron

12 novembre 2015 | PAR Gilles Herail

Le box-office français de la semaine accuse la fin des vacances et voit ses entrées chuter fortement après un mois d’octobre exceptionnel.  Seul sur le Mars prend la tête du top 10 devant Les nouvelles aventures d’Aladin en attendant l’arrivée de Spectre. A vif (avec Bradley Cooper et Omar Sy) et Nous trois ou rien (le premier film réussi de Kheiron) réalisent de jolis débuts. Tous les chiffres et notre analyse. 

Les nouvelles aventures d’Aladin a fait salle vide en dehors du week-end et du mercredi et semble amorcer doucement sa fin de carrière (les 4 millions de fans de Kev Adams seront dépassés la semaine prochaine). Seul sur le Mars en profite pour lui piquer la première place et cumuler 2 millions de scientifiques en herbe. Lolo chute lourdement et aura lui du mal à atteindre le million de billets vendus : une vraie déception pour Dany Boon habitué à des scores beaucoup plus élevés. Le trio de tête est inchangé par rapport à la semaine dernière et les nouveautés se retrouvent loin derrière. A vif démarre correctement et sera un nouveau petit succès de la fameuse mode des « feel-good movie culinaires » dont on vous parlait ici. La présence de Bradley Cooper et le bonus médiatique de la participation d’Omar Sy ont suffi pour attirer la curiosité de 220000 amateurs de cuisine. Nous trois ou rien réalise également de jolis débuts sur une combinaison de salles plutôt modeste. Les seconds rôles populaires (Zabou et Darmon), des critiques positives et le bon souvenir de Persépolis ont permis au film de cumuler plus 180000 spectateurs. L’obtention du label « coup de foudre du public » annonce un excellent bouche-à-oreille et des maintiens que l’on espère excellents dans les semaines qui viennent.

Le cinéma d’auteur peut compter sur un nouveau succès avec Le fils de Saul, grand prix du dernier Festival de Cannes qui réunit non loin de 100.000 cinéphiles. Un score très respectable pour un film exigeant, difficile, parfois insoutenable, participant au travail de Mémoire sur la Shoah en abordant le quotidien d’un sonderkommando à Auschwitz. En mai, fais ce qu’il te plait, revisitant également l’histoire de la seconde guerre mondiale réalise un score similaire malgré 2 fois plus de salles. Christian Carion a décidément du mal à séduire le grand public depuis Une hirondelle a fait le printemps et Joyeux Noel. Déconvenue également pour La dernière leçon qui abordait, une nouvelle fois, la thématique du vieillissement dans la dignité (après Floride avec Rochefort et Kiberlain). L’animation made in France connait elle aussi une nouvelle déconvenue après les échecs successifs de Mune, Phantom Boy et Adama. Avril le monde truqué, adapté de Tardi, n’égalera pas les chiffres d’Adèle Blanc-Sec et ne dépassera probablement pas les 100.000 spectateurs en fin de carrière. Un résultat catastrophique qui clôt un mois d’octobre très difficile pour la production animée française qui n’a pas su séduire le grand public malgré des retours presse toujours enthousiastes.

Spectre a  effectué un démarrage record hier et prendra facilement la tête du box-office hebdomadaire avant de se faire déloger par l’ultime chapitre d’ Hunger Games 4 quelques jours plus tard. On en reparle la semaine prochaine.

Gilles Hérail

Le top 10 du box-office cette semaine:

Place
Film
Entrées
Evolution

 

1
Seul sur Mars
365.000
-40%

 

2
Aladin
325.000
-56%

 

3
Lolo
230.000
-49%

 

4
A vif
220.000
Nouveauté

 

 5

Nous 3 ou rien
180.000
Nouveauté

 

6

Le labyrinthe 2
155.000
-48%

 

7

Le dernier chasseur de sorcières
150.000
-43%

 

8

Mon roi
115.000
-37%

 

9
 
En mai fais ce qu’il te plait
110.000
Nouveauté

 

10

La dernière leçon
105.000
Nouveauté

 

Source: cbo boxoffice

Visuels : © affiches officielles des films

Les maîtres de l’estampe au XIXè siècle investissent les murs du Petit Palais
Fun Fun Fun Fest 2015
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *