Arts

L’édition 2010 de la Fête des Lumières a commencé!

08 décembre 2010 | PAR La Rédaction

Par Anne Laure Plesset

Cette fête, aujourd’hui organisée avec l’appui de dizaines de partenaires privés et institutionnels et réunissant des millions de visiteurs, était originellement un geste spontané des Lyonnais.

En effet, le 8 décembre 1852, jour de la fête de l’Immaculée Conception, devait avoir lieu, après nombre péripéties, l’inauguration d’une statue de Marie en bronze doré au sommet de la chapelle de la colline de Fourvière. Malheureusement, une fois de plus, l’évènement est repoussé au 12 décembre en raison de fortes pluies. Les Lyonnais qui attendaient cet évènement avec impatience vont spontanément et massivement éclairer les façades de leur logement, les bordures de trottoirs…L’évènement qui aurait pu rester éphémère devint dès l’année suivante une institution.

Cette année, la ville de Lyon attend, entre le 8 et le 11 décembre, des millions de visiteurs, qui viendront admirer quelques 80 projets lumières disséminés dans la toute la ville.

Illuminations de fontaines, façades transforment le paysage urbain et transcendent l’architecture lyonnaise. Des installations éphémères interrogent les passants, à l’instar de cette lampe de chevet installée au sortir de la Gare de la Part-Dieu, haute de 6 mètres ! Des animations raviront petits et grands dans les parcs de la ville ; au parc Jacob Kaplan (3ème arr.), les visiteurs pourront découvrir « l’île aux chrysalides » qui, sur fond de musique envoûtante, retrace la vie de papillons aux couleurs chatoyantes.

 

Cette année, vous pourrez même télécharger une application (iPhone ou Androïd) afin de profiter au mieux de la Fête (géolocalisation, téléchargement de contenus visuels et sonores…).
Si vous n’êtes pas Lyonnais, la SNCF met à disposition des rames supplémentaires depuis toutes les grandes villes de France à destination de la Ville Lumière.

Pour ceux qui s’interrogent sur la dépense énergétique d’un tel évènement, rassurez-vous ! Grâce à l’utilisation de technologies peu gourmandes en énergie, la facture d’électricité s’élevait seulement à 3 300 € pour l’édition 2009 de la Fête des Lumières.

Le programme complet.

John Lennon : une icône
Intervioù : The Young Gods
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *