Expos

Musée Sacem : écoutez, ça n’a rien à voir

Musée Sacem : écoutez, ça n’a rien à voir

13 juin 2018 | PAR Antoine Couder

Bonne nouvelle : la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique dévoile son Musée en ligne qui présente les belles archives inédites de ses célèbres sociétaires et une série de contenus (très) originaux.

1

On se lance parce qu’on adore, parce que c’est gratuit et plutôt bien foutu ! Expositions, chroniques et, bien sûr, archives ; l’équilibre entre pépites d’experts et documents « grand public » est souvent difficile à trouver mais lorsqu’on le trouve, on est aux anges. Passer de l’examen « chanson » de Françoise Hardy au télégramme de Gisueppe Verdi visant à interdire un « copieur-imposteur » volant sa musique, pour finalement s’immerger dans quelques grands entretiens avec des musiciens illustres et pourtant peu connus (l’orchestrateur Alain Goraguer, les musiciens Paul Misraki et Philippe Rombi podcastés par Stéphane Lerouge). C’est mieux que l’Ina, c’est mieux que YouTube et donne à voir des séries d’archives inédites qui raviront autant les chercheurs que les amateurs.

17

26

https://musee.sacem.fr/

 

Liste, Frame et Scope : les trois foires off de Art Basel qui comptent
LA SÉLECTION CINÉMA DE LA SEMAINE DU 13 JUIN
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », une autofiction portée par l’histoire de la musique enregistrée qui a été sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il écrit actuellement une fiction anthropologique se déroulant entre l’Allemagne, la Suisse et la France.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *