Expos
Grimpez dans la cabane du Maif Social Club

Grimpez dans la cabane du Maif Social Club

24 janvier 2019 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Jusqu’au 6 avril, le Maif Social Club a prêté les clés de son espace à Fiona Meadows qui a demandé aux architectes Michele&Miquel de transformer le lieu. Le résultat est … une vraie cabane habitable !

Sous le nom de Dans les branches, une cabane habitée se nichent des arbres (venus de Catalogne) qui sont le centre de l’action. Michèle ORLIAC et Miquel BATLLE l’assument, ils ont une fascination pour les arbres. L’arbre à palabres, et bien sûr l’arbre du parc où enfant, l’on grimpait.

Le Maif Social Club a ouvert il y a deux ans. Espace de co-working, de conférences, d’ateliers, d’expositions et grande nouveauté, de sociabilité autour d’un café désormais permanent.

Ce nouveau parcours s’attaque à la thématique de l’habitat. Et pour interroger les changements sociaux (Famille recomposée, célibat, vieillissement, soif de nature), la commissaire  raconte : « A la cité de l’architecture je fais beaucoup d’installations à taille réelle. Il faut penser la modification du plan des appartements qui n’a pas bougé ». Alors, ici, vous entrez dans un « habitat idéalisé, ce n’est pas la maquette d’une vraie maison ».

Il a fallu, pour les architectes, se confronter au lieu : « On est ici dans un endroit très intérieur parasité de tuyaux. On a essayé de renverser la chose. C’est un lieu restreint en surface. Nous avons voulu faire entrer l’extérieur dans l’intérieur et multiplier la surface. »

Tout est eco-responsable jusqu’à la structure même de l’exposition en échafaudages qui seront loués après. La belle idée de ce parcours tout public est de s’articuler autour d’action et non plus de dénomination d’espace. Pas de salle à manger mais « rassembler », pas de salle de jeux mais « jouer », pas de salle de bains mais « se beauter ».

Il y a cette volonté de montrer que les choses doivent évoluer : nos modes de vie ont changé mais les lieux de vie sont figés. Comment utiliser une source de lumière, comment optimiser un coin enfermé ? Par des jeux d’escaliers et de contours, tout devient possible, y compris de bricoler chez soi, en ville !

Cette exposition est aussi un art de vivre car les lieux seront à « habiter ». Il est possible de réserver « rassembler » pour ses réunions et « musiquer » pour venir jouer du piano. (Réservations ici)

Visuels : ©ABN

 

Informations pratiques

Du 25 janvier au 6 avril

Entrée libre – Du mardi au vendredi de 1 à 20H30, le lundi et samedi de 10h à 19h, le jeudi à 22h

Maif Social Club

37 rue de Turenne, paris 75003

0144925090

 

Défilé – Patrick Pham – Couture printemps-été 2019
Philippe Manoeuvre cherche 1000 musiciens pour faire le Stade de France
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *