Expos
[Festival d’Avignon] Fabrice Sabre illumine les coulisses du spectacle

[Festival d’Avignon] Fabrice Sabre illumine les coulisses du spectacle

14 juillet 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Entrer dans une œuvre en une seconde et en saisir le geste est une définition possible de la performance. L’exposition La Lumière qui se tient à Benoit XII jusqu’au 20 juillet, signée du photographe Avignonnais Fabrice Sabre  dans une scénographie de Elise Rigel en est l’illustration parfaite.

[rating=5]

En juillet 2014, grâce « au soutien et à la complicité des équipes du Festival d’Avignon et de l’ISTS », Fabrice Sabre a pu accéder aux lieux du Festival d’Avignon 2014. L’idée de génie pure germe alors, celle de plonger le spectateur dans la posture du technicien, c’est à dire dans le noir. Impossible de ne pas penser immédiatement à The infinite conversation des suédois Lundahl & Seitl de Magasin 3 qui, d’ailleurs présentée à Avignon en 2012 à l’École d’Art, proposait au public une immersion totalement aveugle qui troublait la notion de temporalité.

Ici, l’affaire est un peu différente. Nous voici le temps de quelques minutes, immergés de l’autre côté, dans cet endroit que le public par définition ne voit pas car, sauf exigence scénographique, la technique doit se faire discrète.

Là où nous sommes, totalement saisis dans une performance spectaculaire appliquée au champs plastique, ce que l’on voit dépend de la taille de chacun. Le regard se porte en premier lieu sur un plan horizontal. Il faudra monter les yeux jusqu’aux grilles. Découvrir les noms des lieux mythiques que sont la Cour d’Honneur ou l’absente carrière Boulbon, cette année, dommage collatéral de la grève des intermittents.

10 000 clichés en noir et blanc sont ici présents mais combien en verrez vous vraiment ? Tout dépendra de vous, devenus acteurs de la proposition. Vous vous arrêterez peut -être sur ceux qui en régie lumière sont des acrobates de l’équilibre, suspendus aux murs médiévaux. Sur ces visages concentrés ou préfèrerez vous le trouble des bestiaires.

A voir absolument. 

DU 4 AU 20 JUILLET 14H 17H

DU 21 AU 25 JUILLET DE 17H À 19H

Salle Benoit XII

Entrée libre

Visuel : © Fabrice Sabre

Infos pratiques

Festival en Othe
Urbaka
festival_davignon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *