Expos

[Avignon] Fabrice Sabre expose ses soleils à la Maison des Fogasses

[Avignon] Fabrice Sabre expose ses soleils à la Maison des Fogasses

22 juillet 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

On le sait, le photographe Fabrice Sabre a une fascination pour la lumière. Celui qui, au Festival d’Avignon illuminait à la lampe torche les coulisses du spectacle passe en flamboyance. Il expose ses soleils dans l’écrin particulier de La Maison des Fogasses

Neufs variations brûlantes sur le soleil, sur son soleil. C’est cela que le photographe propose dans cette maison-restau-boutique-café-jardin-merveilleux. L’éblouissement que provoque la beauté du lieu est tout à fait en lien avec cette belle idée que nous livre Fabrice Sabre : « La thématique est un mélange entre l’embrasement la douceur et la noirceur. Tout ce qui compose un être humain finalement. « 

Les photos occupent le hall de ce bel espace avec des formats relativement grands : « 80/120 centimètres. Pour la photo du rayon vert, c’était un peu plus compliqué. La prise de vue s’est faite à une distance très lointaine, j’ai opté pour un format de 40/60″. Cette photo à laquelle il fait allusion est la plus troublante : » On ne peut pas parler de soleil vert mais de rayon vert. Le rayon vert est une diffraction du soleil entre l’atmosphère et la mer au moment où il se lève ou alors quand il se couche c’est une fraction de seconde, on peut même parlé d’un millième de seconde. » Le cliché est donc d’une absolue rareté.

Le soleil, à Avignon, un jour de canicule, c’est une évidence, surtout que pour huit clichés sur neuf les couleurs sont fauves. « Pourquoi ce thème ? Tout simplement parce que cet astre est devenu une personne. Il fallait impérativement que je puisse capter son essence. Je suis allé à La Réunion en 2007 j’ai été abasourdi par les tons de couleur les cieux les nuages le soleil. Petit à petit le soleil est devenu pour moi une personne plus qu’un astre. Cela restera toujours étonnant de voir le soleil prendre la couleur de l’espoir même si ça se se fait de plus en plus rare ces derniers temps »

La Maison de Fogasses se trouve 39, rue des Fourbisseurs – 84000 Avignon – Tel : 04 90 87 25 02 – www.maison-de-fogasses.com – mail : [email protected] Exposition jusqu’au 26 juillet

Visuel : Maison des Fogasses

Box-office France semaine : 1.2M d’entrées pour L’âge de glace 5 qui surclasse Débarquement Immédiat
[Avignon Off] « Revolt. She said. Revolt again » d’Alice Birch à la Manufacture
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *