Arts
Expo photos : Taxidermie, dans les coulisses du Muséum

Expo photos : Taxidermie, dans les coulisses du Muséum

09 février 2012 | PAR Olivia Leboyer

La Grande Galerie de l’Exposition a peut-être exercé sur vous son étrange pouvoir de fascination… Sagement alignés, le regard fixe, les animaux se tiennent néanmoins dans des postures singulièrement vivantes ! Le Muséum d’Histoire Naturelle a eu la bonne idée de livrer au public une petite partie de ses secrets de fabrications, en disposant, en plein air dans les allées du Jardin, une série de photos (de Jacques Vekemans) retraçant les différentes étapes du travail de taxidermiste.

Le travail en question, c’est celui de Jack Thiney, qui a officié pendant 43 ans dans les fameuses coulisses du Muséum (il s’est progressivement spécialisé dans les grands spécimens, comme l’éléphant, les girafes, et même le mammouth ou le dragon !). Nous avons eu le privilège de rencontrer cet homme chaleureux, passionné par son métier. Pour chaque spécimen, pas moins d’une centaine d’heures de travail ! Des maquettes réalisées selon une échelle très précise à la pose des peaux soigneusement découpées, en passant par la construction des volumes, tout est affaire de minutie et d’intuition. Il s’agit de faire revivre cet animal en particulier : et tout se joue dès l’étape de la maquette, où l’on doit régler les postures. Les photos de Jacques Vekemans nous montrent ainsi la fabrication d’un beau mouflon (la pauvre bête s’est tuée accidentellement, en glissant sur un rocher du Jardin d’Acclimatation…). Naturalisé (et non pas empaillé !), le merveilleux mouflon semble à la fois mort et vivant !

Promenez-vous dans le Jardin des Plantes et profitez de ces magnifiques photographies, qui rendent hommage à un métier qui tient à la fois du rite funéraire, du travail de mémoire et de la méditation.

Rimbaud par Genod
Annemarie Börlind propose une gamme de rouges à lèvres à croquer !
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture