Architecture
Frank Gehry aux commandes de la réhabilitation de Los Angeles River

Frank Gehry aux commandes de la réhabilitation de Los Angeles River

12 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Le célèbre architecte américano-canadien se serait lancé dans un nouveau projet : réaménager les 83 km de Los Angeles River peu entretenus ses dernières années…

Musée Guggenheim en Espagne, Musée des Beaux Arts à Toronto, Walt Disney Concert Hall à Los Angeles, Cinémathèque Française, Fondation Louis VuittonFrank Gehry est l’un des architectes les plus réputés du XXIème siècle, que ce soit en France ou à l’étranger. Toujours très appliqué, il créer la plupart du temps des infrastructures au design impensable ce qui fait la clé de son succès.

Comme le révèle le journal Los Angeles Times, celui qui reçu le Prix Priztker 1989 aurait d’ailleurs été sollicité par l’association Los Angeles River Revitalization pour ses talents hors pair. En effet, ce serait dans le cadre d’une réhabilitation de Los Angeles River que Frank Gehry aurait été choisi afin de transformer les 83 km de la voie fluviale désolés depuis quelques temps. Selon Le Figaro, Frank Gehry, « serait à l’œuvre depuis près d’un an et aurait déjà conçu plusieurs plans de ponts, de pistes cyclables et de trottoirs » dans le but de redorer l’image ternie de Los Angeles River.

Un projet qui ne plairait toutefois pas à certains activistes américains. En effet, comme le souligne le journal Gizmodo, ces derniers critiqueraient l’opacité de son projet. De plus, ils n’apprécieraient pas que Frank Gerhy ait été choisi pour restaurer Los Angeles River alors qu’en 2007 un plan de réaménagement des rives reliées à des parcs, des voies cyclables et d’autres espaces publics avait déjà été lancé. Il devait répondre à un respect de l’équilibre entre l’homme et la faune, ce que l’architecte ne prévoirait pas selon eux. « Si le travail de l’architecte devrait se concentrer sur des éléments de design, restés vagues dans le premier plan, le fait que l’étendue exacte des modifications à venir ne soit pas claire a également été critiqué » conclut Le Figaro.

Mais de son côté, le maire de la ville, Eric Garcetti, s’estimerait heureux de ce choix. « Voir le Olmsted [l’architecte-paysagiste américain concepteur, entre autres, de Central Park à New York] de notre époque se pencher sur ce projet est, je pense, une chose extraordinaire » aurait-il déclaré. En attendant, Frank Gerhy devrait présenter son projet final au public à la fin du mois.

Visuel : © Wikipédia

Gagnez 10 codes Universciné pour « Dear White People »
Instagram sait où vit votre chat
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *