Actu
William Hurt est mort retour sur un acteur méconnu

William Hurt est mort retour sur un acteur méconnu

14 mars 2022 | PAR Jacques Emmanuel Mercier

William Hurt est mort, l’acteur laisse derrière lui une carrière riche éloignée le plus souvent du faste d’Hollywood. Retour sur la carrière d’un grand acteur de théâtre et de cinéma. 

William Hurt ne s’est jamais reconnu dans le tout Hollywood. Faire des poses sur des tapis rouges ? Très peu pour lui. Enfant, il suit ses parents de par le monde ; son père est diplomate, sa mère journaliste au Time. Il voyage un peu partout, Lahore, Khartoum ou Mogadiscio. De retour sur la côte est américaine, il tombe amoureux du théâtre et après des études en théologie, se lance dans une carrière sur les planches.

Une carrière riche en évolution

C’est sur les planches qu’il commence sa carrière d’acteur donc, recevant même une nomination pour un Tony award, plus haute distinction pour le théâtre américain. On le voit débarquer dans la célèbre série des années 70 Kojak en 1977,  il ne quittera la télévision qu’a de rares occasions, pour le cinéma la plupart du temps. Ne s’arrêtant jamais de tourner que ce soit dans des rôles principaux ou des seconds rôles. On peut le retrouver dans : J’aime à te tuer, Into the wild, Robin des bois ou encore Le baiser de la femme araignée. Pour ce dernier, où il tient le rôle d’un homosexuel dans une prison sous la dictature brésilienne, il obtient son seul oscar malgré quatre nominations.

Une carrière riche en rôles 

William Hurt peut jouer un peu tout, dans des comédies comme Alice de Woody Allen aussi bien que dans des thrillers comme Syriana.  Souvent associé ses dernières années à des rôles de vieux sages, d’hommes au bons conseils il fut durant les années 1980 un sex symbol après sa participation à Body Heat. Acteur excentrique dans ses rôles, il se fait discret le reste du temps. Loin du faste de la cité des anges, l’homme s’est éteint ce dimanche après avoir lutté pendant plus de deux ans face à un cancer. Vous pourrez le retrouver une dernière fois au cinéma dans le rôle du père La Chaise dans The King’s Daughter dont la sorti est prévue cette année. 

La playlist des futurs incertains
BAFTA 2022 : du cinéma et l’Ukraine au cœur de cette cérémonie
Jacques Emmanuel Mercier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture