Actu
[Tour de Web] Espoir

[Tour de Web] Espoir

15 novembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Pause. Oui c’est la crise, oui il fait nuit à 17h, oui le populisme resurgit comme à chaque fois. Oui, oui, oui. Et pourtant, à regarder la toile de près, il y a des infos qui donnent le moral. 

On va vivre en meilleure santé

Deux grandes avancées médicales ont été diffusées auprès du grand public cette semaine. La première concerne le Parkinson qui fige les muscles plutôt après 60 ans.  Un article publié dans Sciences et Avenir l’affirme : « C’est une « énorme percée » dans la recherche de traitements contre la maladie de Parkinson selon des chercheurs de l’université de Lund en Suède. Ces derniers affirment être parvenus à reprogrammer des cellules souches en cellules cérébrales de façon à ce que celles-ci reproduisent les fonctions des neurones productrices de dopamine ». Concrètement, le processus de dégénérescence serait inversé. Les premiers essais cliniques sont prévus pour 2018.

Plus rapide encore, et surtout plus impressionnante est l’avancée faite concernant la myopathie de Duchenne. C’est France Info qui a révélé l’information, rapidement reprise par la presse, notamment par Le Monde : « Des chercheurs du laboratoire Atlantic Genes Therapies de Nantes ont réussi à redonner de la force musculaire à des chiens atteints de la myopathie de Duchenne, a révélé France Info dimanche 9 novembre. La maladie est causée par la déficience d’un gène qui bloque la fabrication de la dystrophine, protéine indispensable au fonctionnement des muscles. ». Les premiers essais cliniques auront lieux en 2015. Une information qui viendrait peut-être annoncer la fin de cette maladie qui voit ceux qui la traverse mourir généralement avant 40 ans.

Il est bon de rire parfois

Le buzz autour du fessier très rebondi de Kim Kardashian n’a pas épargné le trés serieux Métropolitan Muséum. Vanity Fair raconte :  C’est sur twitter que « Le musée new-yorkais a tenu à montrer que l’humanité n’avait pas attendu l’ex-star de la téléréalité pour apprécier les femmes callipyges en incitant le public à venir admirer cette sculpture, trouvée dans les Cyclades, datant du Néolithique, entre -6500 et -6000 ans avant Kim Kardashian (soit entre -4500 et -4000 avant Jésus « Yeezus » Christ). ». Coup de com » réussi et fort plaisant !

« Quand on mettra les cons sur orbite t’as pas fini de tourner »

Le web a été rivé toute la semaine sur les relations entre Philae et Rosetta. Si vous n’avez pas suivi, une page wikipedia existe et on peut y lire : « Philae est un atterrisseur de l’Agence spatiale européenne transporté à quelque 510 millions de kilomètres de la Terre par la sonde spatiale Rosetta jusqu’à ce qu’il se pose sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko le 12 novembre 2014, plus de dix ans après avoir quitté la Terre. »
Si le robot hiberne désormais jusqu’à l’été, il a récolté des données sur l’origine du monde, ou du moins notre monde. Vie 2.0 oblige, on aura suivi son action sur twitter mais aussi sur Flickr. Les photos sont saisissantes. Nous sommes face à un vrai décor de science-fiction. Dix ans donc pour aller du point A au point B. Et on se demande, pourquoi ne mettrions pas les cons sur orbite comme le proposait le Pacha ? En attendant que notre rêve se réalise, il faut faire confiance à la justice comme ils disent. Zaz sera t-elle condamnée pour avoir louée « la legerté dans Paris Occupé » ?, non, la bêtise n’est pas encore pénale. En revanche, pour les fans de l’ex humoriste, devenu homme politique, Dieudonné, il en est autrement. Cette semaine, deux hommes ayant fait le signe de la « quenelle », sorte de salut nazi, « ont vu leur condamnation à 5 mois de prison ferme confirmée par la Cour d’Appel d’Amiens ». A lire notamment dans Le courrier Picard.

Normalement, aujourd’hui, il fait même pas froid.

Before Landing: l’expo Houellebecq au Carré de Baudoin
Le Forum du Blanc-Mesnil : un théâtre va disparaître, et laisser un vide dans une ville
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture