Politique culturelle
Le Musée de l’histoire de France en Algérie ne verra pas le jour

Le Musée de l’histoire de France en Algérie ne verra pas le jour

22 mai 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Imaginé par Georges Frêche, alors de ce monde et vivant avait eu cette idée, disons le, folle de créer un musée dont le nom sentait bon le temps béni des colonies : Le Musée de l’histoire de France en Algérie. Le nouveau maire, Philippe Saurel, a arrêté net les travaux.

Le musée devait voir le jour dans l’hôtel Montcalm, siuté dans l’hyper centre. Dès l’idée sortie des placards de la mairie, la polémique a gonflé, parmi les élus notamment, certains, communistes et verts, y voyant une ode à la colonisation.

D’autres, le maire en tête, voulaient avec ce musée rendre hommage aux 42 000 rapatriés présents dans l’agglomération. Les associations, notamment de Harkis craignaient elles la vision d’une histoire peu soucieuse de l’historiographie récente.

La mort de Georges Frêche a doucement enterré le projet. Fraîchement élu, Philippe Saurel a coupé court aux discussions. Le chantier a certes commencé, mais comme il l’a déclaré au Figaro, il est « réversible ». Et il a choisi le présent au futur en souhaitant ouvrir un centre d’art contemporain en 2016. Le musée Fabre possède une belle collection Soulages qui y aurait toute sa place.

Mais cette décision devra être validée par « l’agglo ».

A suivre.

Visuel : ©http://www.montpellier-agglo.com/

Gilles Perrault, « dictionnaire amoureux de la résistance »
[Live report] L’orchestre de Paris et le Requiem Allemand de Brahms
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture