Actu

Manuel de Dario Albertini triomphe au Palmarès de la 39e édition de Cinemed

Manuel de Dario Albertini triomphe au Palmarès de la 39e édition de Cinemed

28 octobre 2017 | PAR Yaël Hirsch

C’est au Corum que le palmarès de cette édition 2017 a été annoncé, avant la projection de « Plonger » de Melanie Laurent. Une édition féminine, une édition « histoire d’amour » avec l’Algerie et où les films primés ont été nombreux.

image image image imageRemis par la présidente du Festival, Aurelie Filippetti, le jury et sa présidente Aure Attika, l’Antigone d’Or de cette 39e édition de Cinemed a couronné Manuel de Dario Albertini qui la dédie à sa grand mère de  100 an. Une mention spéciale a été décernée aux Bienheureux de Sofia Djama. Le Grand prix du court métrage  doté de 5000 euros par la métropole a été décerné au film d’animation Vilaine fille de Aye Kartal.

Le prix de la critique BNP Paribas est allé à Manuel de Dario Albertini. « Un premier film toujours à la distance de son jeune protagoniste », selon le jury. Le prix du public Midi Libre est attribué à Marianne Khatchavani pour Dede. Le prix Ulysse du documentaire a été remis à Off frame ou la révolution jusqu’à la victoire de Mohamad Yaqubi avec une mention pour House in the fields.

Le prix Canal + du court métrage est allé à l’égyptien Sameh Morsy pour 15. En anglais le réalisateur a fait crier une assemblée de spectateurs fans. Le prix jeune public de la ville de Montpellier est allé au court Mad de la francaise Sophie Tavert et le prix jeune public des activités sociales de l’énergie est allé à Wajib de Annemarie Jacir.

Le Prix du public midi libre titra film est allé au court métrage Retour à Genoa City du français Benoit Grimalt qui a adressé ses remerciements via vidéo depuis le festival de valladolid. Le prix JAM de la meilleure musique est allé à Habib Shahabeh Hannahpour le film Holy Air de l’israélien Shady Srour. Le prix du jury radio nova est allé à Manuel de Dario Albertini. Enfin Le prix étudiant de la première œuvre est allé parmi 18 films à Sofia Djama pour Les Bienheureux.

visuels: YH

Baxter Dury – Prince of tears [Interview de Jeff Jacq] 
Les personnages des « horloges crépusculaires » de AL Sticking sonnent le glas des illusions au Carré Saint-Anne [Montpellier]
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *