Actu
Le pianiste et chef d’orchestre Lars Vogt est décédé

Le pianiste et chef d’orchestre Lars Vogt est décédé

08 septembre 2022 | PAR Julie Viers

Cela faisait deux ans que Lars Vogt avait été nommé directeur musical de l’orchestre de chambre de Paris. Mais depuis mars 2021 le pianiste allemand se battait contre un cancer qui l’a emporté ce lundi 5 septembre 2022 à l’âge de 51 ans.

Lars Vogt, pianiste et chef d’orchestre allemand, a connu un grand succès dès ses plus jeunes années. Âgé de 20 ans il remporte le deuxième prix au Concours international de piano de Leeds (Royaume-Uni). Il devient chambriste et partage sa passion avec des partenaires tels que Christian Tetzlaff, Julian Prégardien et Thomas Quasthoff. Cela l’a conduit à fonder le festival Spannungen en 1998 qui est devenu un lieu renommé de la musique de chambre.

« Lorsque je joue du piano, j’ai l’impression de diriger un orchestre, en quelque sorte. Je joue avec mes doigts, mais dans ma tête il y a un chef d’orchestre »disait-il.

Directeur d’orchestres à travers le monde

Il a également dirigé de nombreux orchestres qu’ils soient de chambre ou symphoniques tel que celui de Sydney ou de Singapour. Dès 2015 il a été à la tête du Royal Northern Sinfonia de Gateshead (Royaume-Uni). Ce poste de directeur musical il l’a également occupé à Amsterdam, à Vienne, à Istanbul, à Budapest et à Paris.

Lars Vogt face à la maladie

En mars 2021 quand les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du foie il ne l’a pas caché. Il confiait dans un entretien son rythme de vie entre chimiothérapies et concerts à l’Orchestre de chambre de Paris. Lars Vogt aussi de sa femme, la violoniste Anna Reszniak, et de ses deux filles à qui nous adressons nos condoléances. Il disait : « Même si ça devait se terminer maintenant, je ne sais pas s’il y a un Créateur, mais s’il en existait un, je ne pourrais que lui tirer mon chapeau, et dire merci. ».

Décédé dans la banlieue de Nuremberg, où il résidait, Lars Vogt laisse une large discographie. Il a joué beaucoup de musique classique tel que Bach, Beethoven, Mozart, Schumann mais aussi des compositeurs plus contemporains comme Volker David Kirchner. Si vous souhaitez vous replonger dans son oeuvre Arte a mis en ligne (jusqu’au 5 octobre), un concert qu’il a réalisé en 2020.

Visuel : Lars Vogt, ©Wggw – Creative Commons

Riposte féministe, documentaire qui fait bien entendre les paroles qu’il capte
L’agenda des savoirs du mois de septembre 2022
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture