Actu

Pourquoi les Français aiment tant écrire ?

Pourquoi les Français aiment tant écrire ?

01 octobre 2018 | PAR La Rédaction

Les journaux télévisés ont, selon les saisons, leurs « marronniers ». Vous n’avez jamais entendu ce terme ? Ce sont ces thèmes qui reviennent inlassablement chaque année et qu’ils se doivent de traiter : les premières chutes de neige en hiver, le chassé-croisé sur les routes l’été, la rentrée des classes… Un autre marronnier est inévitable en septembre/octobre, c’est la rentrée littéraire et les prix qui l’accompagnent. C’est l’occasion pour les écrivains stars de courir les plateaux TV, pour les nouveaux de se faire un nom et pour les maisons d’édition de rappeler qu’ils ont fait leur sélection parmi des milliers de manuscrits. Car oui les Français écrivent et ils écrivent beaucoup. Alors pourquoi les Français aiment tant écrire ? Éléments de réponse.

La littérature est indissociable du récit français

Le récit français est la narration de l’Histoire de France quelque peu romancée. On s’appuie certes sur des faits historiques mais on prend la liberté de romancer certains points. Pour exemple, il est prouvé aujourd’hui que la figure de Vercingétorix a été romancée pour renforcer le sentiment d’appartenance à l’Histoire de France. Le récit français s’imprime dans l’inconscient collectif, de génération en génération et il est très souvent associé à la littérature. On associe ce récit à des auteurs pour le rendre plus crédible mais surtout pour le glorifier. Montaigne accompagne l’humanisme, Voltaire les Lumières, Victor Hugo s’opposera à Napoléon III, quand Zola est le témoin de la IIIe République. Notre récit historique s’est construit en faisant de ces grands écrivains des acteurs principaux de notre Histoire. La figure de l’écrivain a toujours tenu une place à part en France et c’est encore vrai aujourd’hui.

L’écrivain français est avant tout une star médiatique

Amélie Nothomb, Frédéric Beigbeder, Michel Houellebecq, Simon Liberati ou encore Nicolas Rey, chacun de ces écrivains sont accueillis en véritable « rockstar » à chaque sortie de leurs nouveaux romans. Tours de plateaux TV, émissions de radio, interviews dans la presse, ils sont partout. Il devient alors difficile de ne pas entendre parler du dernier ouvrage disponible en librairie. Il n’est pas question ici de juger de la qualité de l’œuvre, mais bien du traitement médiatique. Qu’ils soient lus ou non, ces auteurs sont connus du grand public car les médias leurs donnent une place à part, celle du romancier du XXIe siècle. On est quelque part toujours dans le récit français où le romancier, l’écrivain doit être mis en valeur, pour que les Français lui confèrent une certaine admiration.

Inconsciemment, les Français se veulent écrivains

Depuis toujours dans notre pays, l’écrivain tient une place à part entre héros historique et héros médiatique. Forcément, cela joue sur notre comportement et nombreux sont ceux qui veulent devenir écrivain. Selon un sondage de l’Ifop en 2013, 17% des Français interrogés déclarent avoir déjà écrit ou songé à écrire un manuscrit et 24% d’entre eux souhaiteraient le publier. Ce sont des chiffres considérables. Chaque année, des dizaines de milliers de manuscrits sont envoyés, mais seulement 1% seront publiés. C’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à choisir l’auto-édition. Des imprimeurs comme print24 proposant des impressions de livres s’adressent ainsi désormais aux néo-écrivains. C’est un business en expansion, car oui, il y aura toujours des gens pour écrire en France.

La littérature tient une place prépondérante dans notre Histoire, dans notre culture. Les écrivains sont des héros et ils sont traités comme tels, même encore aujourd’hui. Cette mise en lumière inspire et de nombreux Français aimeraient occuper ce rôle. C’est pourquoi ils sont nombreux à écrire. Notre récit historique a fait de la littérature une passion très française.

Visuel : ©Pexels-CC

Rencontre avec Jean Cartier et Sylvain Pinta, commissaires scientifiques de Trésors céramiques au MUDO-Musée de l’Oise
Urban film festival édition 2018 !
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *