Actu
Constance Rivière nommée directrice générale du Musée national de l’histoire de l’immigration

Constance Rivière nommée directrice générale du Musée national de l’histoire de l’immigration

29 août 2022 | PAR Cloe Bouquet

Le ministère de la culture a annoncé le 24 août la nomination, à compter du 12 septembre 2022, de Constance Rivière comme directrice générale de l’établissement public du Palais de la Porte Dorée, qui rassemble le Musée national de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium tropical.

Un CV impressionnant

Ancienne énarque et normalienne, Constance Rivière était depuis cinq ans secrétaire générale du Défenseur des droits. Entre 2012 et 2017, elle était membre du cabinet du président de la République en tant que conseillère spéciale en charge de la culture et de la citoyenneté après avoir été directrice adjointe de son cabinet et conseillère en charge des institutions, de la société et des libertés publiques. Elle a publié deux romans, Une fille sans histoire et La maison des solitudes, aux éditions Stock. Elle est également maître des requêtes au Conseil d’Etat. Par ailleurs, Constance Rivière est impliquée dans diverses initiatives du champ de la culture et du champ social en tant que membre des conseils d’administration de Bibliothèques sans frontières, de la Philharmonie de Paris, des Rencontres de la photographie d’Arles, et présidente du conseil d’administration de Place de la Culture, qui rapproche les artistes des structures sociales ; tout cela à seulement 42 ans.

Renouveler et élargir les publics

Ce mandat de trois ans permettra à Constance Rivière de développer un projet ambitieux pour le Palais de la Porte Dorée, lieu de citoyenneté et d’engagement, inscrit dans un bâtiment à l’histoire controversée mais d’une grande richesse architecturale, désormais lieu culturel unique dans le paysage français. Elle développera pour le musée de l’histoire de l’immigration une politique des publics ouverte, particulièrement attentive à la refonte du parcours permanent, en enrichissant les collections dans une démarche interactive avec le public et en renforçant la vocation européenne et internationale du musée. Les questions de biodiversité et d’urgence climatique seront naturellement au coeur de la programmation de l’aquarium tropical.

De nouveaux enjeux

Plus largement, Constance Rivière portera une programmation artistique et culturelle, avec un haut niveau d’exigence scientifique, en développant les partenariats et en investissant plus encore le lieu et ses extérieurs. Cette ambition s’adressera tant aux enfants et aux jeunes, dans des parcours d’éducation artistique et culturelle, qu’aux familles, qui trouveront au musée un parcours adapté enrichi des technologies contemporaines, numériques ou immersives. Le projet de Constance Rivière vise aussi le grand public et prévoit de développer le Palais comme lieu de vie pour tous.

« Le Palais de la Porte Dorée est un lieu ouvert de rencontres et d’échanges, fort d’une programmation culturelle et scientifique interdisciplinaire », dit le communiqué. « Avec l’engagement des équipes, l’appui de la présidente du Conseil d’administration de l’établissement, Mercedes Erra, et celui du président du Conseil d’Orientation, François Héran, Constance Rivière mettra son engagement au service de ce projet ambitieux et novateur. » Elle succède à Pap Ndiaye, maintenant ministre de l’Education, qui a déclaré à l’AFP être « extrêmement confiant sur la capacité de Constance Rivière à développer l’établissement public dont les missions sont essentielles notamment pour (son) ministère car il reçoit beaucoup de scolaires ».

 

Visuel : Logo du Musée de l’Histoire de l’immigration © Wikicommons

Agenda de la semaine du 29 août
« Petite soeur » : Marie Nimier interroge une relation frère-soeur fusionnelle
Avatar photo
Cloe Bouquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture