Actu

Antoine Sfeir, l’homme qui éclairait l’Orient est mort à 70 ans

Antoine Sfeir, l’homme qui éclairait l’Orient est mort à 70 ans

01 octobre 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Quelques jours après son 70e anniversaire, le fondateur des Cahiers de l’Orient, grand politologue est mort d’un cancer.

L’information est parvenue via le compte twitter des Cahiers de l’Orient très tôt ce matin. Antoine Sfeir était journaliste et spécialiste du monde arabe et musulman. Il présidait l’Institut Libre d’Etude des Relations Internationales qui a fait part de nombreux messages de peine.

Né au Liban le 15 septembre 1948, Antoine Sfeir a 20 ans tout rond quand il devient l’un des responsables de L’Orient-Le Jour. Sa carrière se voit marquée à jamais d’un enlèvement par une milice palestinienne sur ordre du régime syrien dont il est victime en 1976 lors de la guerre du Liban. A son retour, il fonde J’informe.

Présent dans de nombreux journaux (La Croix, Pèlerin. Le Point, le Quotidien de Paris, L’Événement du jeudi, Esprit, Afrique et Asie Moderne et Politique internationale), il est à l’initiative des Cahiers de L’orient, un trimestriel francophone qui est un éclairage permanent sur la Méditerranée. Il fut reconnu comme grand spécialiste de l’islam et du monde arabe et intervenait sur tous les plateaux de radio et de télévision.

Militant contre le fondamentalisme, il a combattu les thèses de Tariq Ramadan. Il a d’ailleurs gagné un procès en diffamation contre lui en 2003.

Visuel : CC BY 3.0

Agenda culturel de la semaine du 1er octobre 2018
Agenda sélectif des soirées d’octobre
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. amelie@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *