Un Comte Ory où l’on théâtralise toutes les situations

20 décembre 2017 Par
Victoria Okada
| 0 commentaires

L’avant-dernier opéra de Rossini, œuvre comique représentée à la scène de l’Académie royale de Musique habituellement réservée à des pièces sérieuses, Le Comte Ory est le fruit d’un double recyclage. L’un, de la musique de Rossini d’après Il Viaggio a Reims pour le premier acte, et l’autre, du texte de Scribe, à partir du vaudeville du même nom pour le deuxième. Les deux hommes  ont réunit leurs talents, inégalés en leur temps pour cette œuvre qui connaît immédiatement un énorme succès, et sera représentée à l’Opéra de manière continue pendant près de 60 ans, dès sa création en 1829 jusqu’en 1884.