Live report : Why Mud au Silencio

1 avril 2016 Par Amelie Blaustein Niddam | 0 commentaires

Hier soir, les frenchies de Why Mud offraient dans le troublant Silencio des extraits nineties à souhait de leur album Adam&Joe à sortir le 8 avril 2016.

Le quatuor (Roland (chant, guitare), Antoine (clavier, guitare), Loïc (basse, harmonica) et Camille (batterie) ) ont imposé leur son très inspiré des meilleurs groupes qu’écoutaient leurs grands frères. Sur un morceau fait de nappes comme « Shush Shelter » on pense à Perfect Circle ou aux Smashing. Sur un slow comme « Somebody do something » on glisse du côté des Red Hot. Nineties, on vous avait prévenu. Ils maîtrisent parfaitement les cordes, sachant avec talent aller vers un registre rock plutôt hard ( sur l »album, le grungy « Devotion ») qui leur sied à merveille

Ils ont livré hier dans un Silencio blindé une sélection aux tendances psychédéliques où les voix en chœur viennent elles se nicher dans une sensation vintage là complètement seventies. Le son de Why Mud, ce sont des envolées lyriques qui n’auraient pas déplues à David Lynch et des saturations qui ravissent nos oreilles trop habituées à une electro-pop linéaire.

Leur force est d’associer au chant des voix étonnamment douces, qui s’amusent à tutoyer les aiguës des guitares maltraitées avec délice. Ils cherchent à raconter une histoire dans la pure tradution rock. Si on regrette une batterie qui ne va pas assez loin, se contentant d’offrir une ligne simple d’accompagnement quand elle pourrait déchirer le son, on salue un grand soucis apporté à la composition.

Les morceaux sont tous élégants et why Mud manie à la perfection les ballades hypnotiques. Le concert s’est terminé sur une nappe orientale aussi inattendue que réussie.

Visuel : YH


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: