Le Cap Ferret Music Festival du 7 au 13 juillet

21 juin 2018 Par
Christophe Dard
| 0 commentaires

De la musique classique et du jazz dans l’un des plus beaux sites naturels de France, la presqu’île de Lège-Cap-Ferret… Pendant une semaine, Le Cap Ferret Music Festival s’installe entre terre et mer pour accueillir des compositeurs et des interprètes confirmés ainsi que de jeunes talents. Pour sa 8ème édition, le Cap Ferret Music Festival propose une belle programmation.

 

 

Du 7 au 13 juillet, les 25 kilomètres de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret déroulent le tapis rouge au Cap Ferret Music Festival. Les talents actuels venus des quatre coins du monde, et dont certains viennent pour la première fois en France, côtoient les révélations, lauréats des plus grands concours internationaux. En tout, plus d’une soixantaine d’artistes, solistes ou en formation, sont réunis et le mot d’ordre est la transmission des talents entre les artistes renommés et ceux destinés à une grande carrière ainsi que le public par le biais de rencontres et d’ateliers.

En parallèle aux 18 concerts organisés, des sessions de formation de l’Académie Internationale se déroulent en journée. Pendant une semaine, les notes de musique, si nombreuses en cette saison des festivals, font une étape remarquée dans la douce quiétude de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret.

 

L'édition 2016 © Laurent Wangermez

L’édition 2016 © Laurent Wangermez

 

Toute la culture vous détaille la programmation jour par jour de ce festival qui l’an dernier a attiré plus de 12 000 spectateurs.

 

Samedi 7 juillet

22h à la plage du Mimbeau : concert d’ouverture des Five Sax at the Movies
Ce quintet de saxophonistes, venus de Pologne, d’Italie, de Belgique, des Etats-Unis et du Chili, a joué dans le monde entier et propose un répertoire éclectique, du classique au jazz en passant par les styles sud-américains et les musiques folkloriques européennes. Bach, Haendel et les plus belles musiques de films du 20ème siècle (les œuvres de Nino Rota mais aussi les thèmes des films Mission, Harry Potter ou Goldeneye) sont au programme de ce concert suivi d’un feu d’artifice.

 

Dimanche 8 juillet

21h à l’église Notre-Dame des Flots : concert de Mangata
Dirigé par Hernan Alcala avec Elisa Humanès aux percussions, cet ensemble de voix féminines revisite l’art choral contemporain avec des musiques issues des quatre coins du monde. Des œuvres sacrées aux chants populaires en passant par le folklore, les airs a cappella sont interprétés par Mangata qui en suédois signifie « le chemin infini créé par le reflet de la lune sur l’eau ».

 

Hernan Alcala

Hernan Alcala

 

Lundi 9 juillet

21h sur le Parvis de la Chapelle de l’Herbe
Une superbe affiche: la harpiste américaine Lisa Tannebaum, la star française de la flûte traversière Julien Beaudiment, le Quatuor Pélleas, détenteur du Prix d’Honneur en Musique de Chambre et Prix du Public du Concours International Leopold Bellan, et la pianiste France Desneulin.

 

Lisa Tannebaum

Lisa Tannebaum

 

Quatuor Pelleas CFMF 2018 © DR

Quatuor Pelleas CFMF 2018 © DR

 

Mardi 10 juillet

21h sur la Place Ubéda : « L’âme du bois et la corde »
Sont réunis le violoniste virtuose allemand Nicolas Koeckert, la violoncelliste Olivia Gay et le pianiste Aoko Soga. Parmi les œuvres jouées, la Sonate avec piano et sonate avec violoncelle de Maurice Ravel, la Méditation et la valse Scherzo de Tchaikovsky et enfin le Trio élégiaque de Rachmaninov.

 

Olivia Gay ©Manuel Braun

Olivia Gay © Manuel Braun

 

Nicolas Koeckert - CFMF 2018 ©DR

Nicolas Koeckert – CFMF 2018 ©DR

 

Mercredi 11 juillet

21h à la Pointe aux Chevaux: « Invitation au voyage »
Des compositions de Astor Piazzolla, David Popper, Gabriel Fauré, Rodion Schredrin et George Gershwin sont jouées par la violoncelliste Olivia Gay (qui vient de sortir un premier album Horizon (s)), le pianiste Thierry Maillard (partenaire de Didier Lockwood, Michel Portal ou Bernard Lubat), le trompettiste Vladislav Lavrik, chef de l’Orchestre National de Russie et sacré meilleur musicien russe en 2016, et le pianiste Eric Artz, lauréat de vingt concours nationaux et internationaux.

 

Vladislav Lavrik © Laurent Wangermez

Vladislav Lavrik © Laurent Wangermez

 

Jeudi 12 juillet

21h à Lège: « La voix dans tous ses états »
Concert de chant classique et de jazz. Après une première partie avec les disciples internationaux de la classe de la soprano américaine et professeur de chant Claudia Visca, le Glorius Vocal Quartet, un ensemble vocal féminin énergique venu d’Italie et qui mélange le jazz et la pop, reprend des standards de la variété américaine, You’ve got a friend, Can’t help falling in love, Killing me softly, Fever…

 

Vendredi 13 juillet

12h : concert-spectacle dans un lieu surprise : « le piano fait son cinéma »
Pendant une heure, le duo de pianiste et compositeur Frank Ciup et Laurent Ferlet (César en 2013 pour le film Sur le chemin de l’école) associent les répliques du cinéma et les grandes musiques de film (Out of Africa, Le Parrain, Les Choristes, Love Story, Un homme et une femme, Star Wars…). Ces musiques sont fondues enchaînées avec les grands compositeurs « classiques » (Schubert, Ravel, Debussy, Dvorak, Brahms, Saint-Saëns…).

A 13h, Hélène Berger propose des compositions personnelles, dont celles de son nouvel album Reborn, et des arrangements.

A 13h30, Thierry Maillard propose des extraits de son nouvel opus, Alone, avec des arrangements et des improvisations.

 

Thierry Maillard

Thierry Maillard

 

A 14h, Eric Artz se produit en recital soliste avec notamment Chopin, Debussy, Liszt et Vaneyev.

20h à la Forestière: gala de l’académie 1918-2018: « Jazz, Armistice, Joplin et Debussy » .
Pour marquer la fin du festival, l’ensemble des artistes qui se sont produits les jours précédents et les stagiaires de l’Académie sont réunis.

 

Les autres événements

Pendant toute la durée du festival, tous les soirs à 18h, des concerts de jeunes talents (harpe, piano, trompette, musique de chambre, violon…) sont proposés à la Chapelle de l’Herbe, des récitals auxquels participent des talents confirmés.

Du 8 au 13 juillet, tous les jours de 10h à 12h, des masterclass publiques se déroulent salle de la Forestière avec chaque jour une thématique différente : la flûte (avec Julien Beaudiment), le piano (avec le pianiste argentin Aquiles Delle Vigne, le parrain de ces masterclass), le chant (avec Claudia Visca), le violon (avec Nicolas Koeckert), le saxophone (avec Alvaro Collao Leon) et la harpe (avec Lisa Tannebaum).

 

CFMF Académie Internationale © Laurent Wangermez

CFMF Académie Internationale © Laurent Wangermez

 

Le 10 juillet, à 15h, un concert participatif autour de la batterie et des percussions associe Laurent Bataille à Elisa Humanès au stade du Cap Ferret.

Le lendemain, Lisa Tannebaum propose à partir de 15h un atelier concert à la cabane du Résinier à Lège.

Christophe Dard

 

INFORMATIONS PRATIQUES:
www.capferretmusicfestival.com
Billetterie : Maryse Brauge : 06 88 88 00 06
Académie : academie@ferretfestival.com
Renseignements : office de tourisme 05 56 03 94 49